2015 : une bonne année pour le crédit à la consommation

Location avec option d'achat
Pas encore de vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 4 août 2017)

 

Une baisse du crédit à la consommation s’est fait ressentir au mois de mai 2015, mais selon les professionnels, il s’agissait juste d’un trompe-l’œil puisque nous nous orientons vers une période favorable à l’activité. Pour eux, il s’agit également d’une reprise du crédit à la consommation qui décolle doucement, mais sûrement.

Moins de jours ouvrables

Un recul de 0, 7 % soit 2, 78 milliards d’euros a été enregistré au mois de mai 2015, mais malgré cela, les professionnels restent sereins et expliquent que ce recul est dû au fait qu’il y a eu moins de jours ouvrables au mois de mai 2015 par rapport à l’année dernière. D’ailleurs, l’ASF ne se base pas sur ce seul mois pour tirer des conclusions hâtives, mais tient compte des cinq premiers mois de l’année 2015. Ainsi, comparé à l’année 2014, les cinq premiers mois du début de l’année 2015 a rapporté une hausse de 1, 6 % ce qui équivaut à 14, 28 milliards d’euros.

Hausse du crédit à la consommation

La LOA en tête

Parmi les activités en tête, on cite la location avec option d’achat ou LOA. Au mois de mai, on a enregistré une croissance de 15, 1 % tandis que pour les cinq premiers mois, la hausse s’élève à 31, 9 % soit 1, 65 milliards d’euros. L’avantage avec cette période favorable pour la LOA c’est qu’elle favorise également les autres secteurs dont le secteur automobile neuf qui a crû de 10, 8 % même si les crédits utilisés pour acheter une voiture ont diminué de 8 % entre janvier et mai.

Toutefois, il n’y a pas eu que des hausses, mais on peut également citer quelques baisses pour :

  • les crédits renouvelables qui ont chuté de 10, 3 % en mai 2015
  • les crédits revolving dont la chute atteint les 6, 2 % soit 3, 92 milliards d’euros
  • les crédits affectés qui sont restés stables c’est-à-dire à 3, 87 milliards d’euros
  • les prêts personnels qui sont descendus de 1, 7 % soit 4, 84 milliards d’euros

Le taux d’intérêt en baisse

Si les crédits à la consommation sont finalement sortis de leur trou, c’est grâce aux taux d’intérêts historiquement bas proposés par les établissements de crédit. Ils ont carrément chuté de 1 point en sur un an et les taux d’intérêts ne sont pas seuls à connaître une telle baisse puisque les découverts et les crédits renouvelables ont aussi connu une chute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *