Achat de Noël en ligne : des assurances pour vous protéger des arnaques

Attention aux achats en ligne pour Noël

Quand vient les périodes de Noël, les magasins sont toujours bondés et les files d’attente à la caisse peuvent s’allonger de seconde en seconde. Où trouver, dans ce cas, le temps de faire ses emplettes ? Internet bien sûr ! Attention toutefois, même si faire ses courses de Noël en ligne est alléchant, les arnaques se multiplient à cette période tels que produits non conformes ou abîmes. Pour s’en protéger, il existe deux types d’assurance qu’il vous faut découvrir …

La protection juridique en cas de litige

Pour obtenir un dédommagement de la part de la boutique en cas de livraison d’un produit défectueux, vous pouvez compter sur l’assurance protection juridique et pour cause, elle vous permet de :

  • avoir accès à un service de conseil et d’information juridique
  • bénéficier d’une prise en charge des frais de procédure
  • obtenir une défense

Vous pouvez le souscrire seul ou avec d’autres formules telles que l’assurance auto ou l’assurance multirisques habitation. Cette protection couvre tous les litiges liés à la consommation, à la vie professionnelle ou privée. Une souscription seule coûte entre 50 à 70 euros tandis que lorsqu’elle est rattachée à d’autres contrats, elle vous coûtera entre 20 à 60 euros.

Gare aux achats en ligne pour Noël

La carte bleue

Quelques banques proposent, depuis quelques temps, une garantie « achat internet », « achat en ligne » ou « à distance » en option à la carte bancaire. Dans certains cas, cette prestation est acquise dès lors que vous possédez une carte bleue tandis que certains établissements le proposent en option pour quelques euros par mois.

Malgré les différences qui distinguent les offres, cette garantie vous promet un remboursement en cas de :

  • défaut de livraison
  • produit endommagé
  • produit non conforme

Dans le cas de litige, elle peut proposer une assistance pour avoir gain de cause. Pour faire valoir l’assurance le cas échéant, il est conseillé de bien lire les conditions surtout les plafonds et les éventuelles franchises.

Pour rappel, la loi Hamon a renforcé le délai de rétractation des consommateurs qui font leurs achats en ligne. Ce texte stipule que le délai de rétraction est de 14 jours et non de sept jours et que le remboursement doit se faire obligatoirement sous les 14 jours qui suivent. Les vendeurs doivent également respecter la date de livraison ou à défaut, se faire dans les 30 jours à partir de la passation de la commande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *