Appendicite, un traitement en cours d’étude

(Dernière mise à jour : 25 juin 2015)

Un nouveau traitement de l’appendicite sous étude

Des antibiotiques pourraient suffire pou traiter les appendicites simples chez les adultes.
Dans la plus grande majorité des cas, le traitement préconisé pour enrayer une crise d’appendicite  est de procéder à l’enlèvement de  l’appendice douloureux par une solution chirurgicale.

Un traitement d'appendicite est sous étude


L’intérêt de l’opération est la  prévention du tout risque de complication, surtout  le risque de la péritonite lorsque l’appendice s’infecte et forme un abcès qui finit par se perforer dans l’organisme. Mais dans les prochaines années, une autre solution, plus douce, peut être testée : il s’agit d’administrer des antibiotiques, pour stopper l’inflammation.
Cette méthode de soins pose deux problèmes non négligeables. En premier lieu, il faut prescrire les  antibiotiques les plus efficaces et les moins susceptibles de générer des bactéries résistantes. . En deuxième  lieu, c’est de pouvoir distinguer s’il s’agit  d’une  forme simple ou compliquée d’appendicite.  Or, les symptômes (des douleurs dans la partie droite du bas-ventre, avec des nausées et de la fièvre) ne sont pas proportionnels à la gravité de la crise, le risque de se tromper est donc bien réel.  Dans les cas typiques, le diagnostic repose sur l’examen clinique. Mais, selon l’Assurance Maladie, plus de 83 000 Français ont été opérés de l’appendicite en 2010, il ne serait donc ni pratique ni économique de devoir s’assurer au scanner que l’opération est indispensable.  C’est pour cette raison que les chercheurs de l’Académie de chirurgie française planchent sur un test sanguin pratique à utiliser aux urgences.
Le professeur Corinne Vons, chirurgien digestif à l’hôpital Jean Verdier à Bondy a prévu que  les antibiotiques pourront se substituer à l’opération chirurgicale d’ici 5 à 10 ans.
L’appendicite de l’enfant reste une urgence chirurgicale
L’appendicite infantile est une maladie plus grave et plus difficile à diagnostiquer que celle de l’adulte. Le  passage par le bloc opératoire restera donc obligatoire pour empêcher l’évolution vers les complications et elle doit se faire en urgence.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *