Assurance complémentaire santé : Comment réduire son cout ?

Vous pouvez vous dire que vous êtes déjà tranquille, car vous avez la couverture de la Sécurité Sociale. Notez que ce régime ne couvre qu’une partie des frais de santé et pour la plupart des cas, une grande partie de ces charges restent à votre compte. C’est la raison pour laquelle il serait plus judicieux de prendre une assurance complémentaire santé. Cette dernière a aussi un coût et il peut peser sur votre budget. Sachez toutefois qu’il existe certaines solutions qui vous aideront à baisser son coût.

Zoom sur la complémentaire santé

Assurance maladie complémentaire
L’assurance santé complémentaire : son utilité, qui peut la prendre et combien ça coute ?

En France, lorsqu’on va chez un médecin pour une consultation, une partie, plus précisément 70%, de l’honoraire de ce professionnel de la santé sera pris en charge par la Sécurité Sociale. Vous devez payer les 30% restants de votre portefeuille. Il s’agit du ticket modérateur. Si vous avez une complémentaire santé, ces 30% peuvent être pris en charge intégralement ou partiellement.

L’utilité de l’assurance santé complémentaire

On recommande de souscrire à ce type d’assurance pour avoir un remboursement complémentaire à la Sécurité Sociale. On peut être tenté de se dire que 30%, ce n’est rien, mais lorsqu’on est à l’hôpital face à une situation d’urgence, on se rend vite compte que ces 30% vont déséquilibrer votre situation financière sur les prochains mois.

En fonction du contrat que vous signez avec la compagnie d’assurance ou la mutuelle, cette complémentaire santé va couvrir les consultations de médecins généralistes et spécialistes ainsi que les achats de médicaments. Vous pouvez aussi avoir un remboursement sur les frais de maternité, les analyses médicales, les soins optiques et dentaires. Sachez également que ce type de contrat va couvrir certains frais qui ne sont pas pris en charge par la Sécurité Sociale comme les frais d’hospitalisation et les soins en médecine douce.

Qui peut prendre une complémentaire santé ?

Tout le monde, sans exception, peut souscrire à une complémentaire santé. Notez bien que tout le monde n’est pas à l’abri des maladies et qu’on peut tous être mené à consulter un dentiste ou un opticien à un certain moment. Les compagnies d’assurances et les mutuelles proposent des contrats à titre individuel et des contrats prenant en compte le souscripteur et les membres de sa famille comme son conjoint et ses enfants.

Le coût d’une complémentaire santé

Comme pour tout contrat d’assurance, les compagnies ne proposent pas tous le même prix et ce, même pour un même type de contrat. Le coût d’une complémentaire santé varie en fonction des garanties proposées. L’assureur prend également en compte le profil de l’assuré, notamment son âge, son état de santé ainsi que ses besoins. On constate également qu’une famille qui prend un contrat collectif paiera moins cher sa complémentaire santé qu’une personne qui prend une assurance à titre individuel.

Payer moins cher son assurance complémentaire santé

Comment Payer moins cher son assurance complémentaire santé ?
Payer moins cher son assurance complémentaire santé

Lorsqu’on choisit sa complémentaire santé, on ne doit pas se focaliser sur le prix. Réduire le coût de ce contrat ne consiste pas à prendre l’offre la moins chère du marché, mais à trouver l’offre qui offre le meilleur rapport tarif-couverture.

Éviter les offres low-cost

On dit souvent que c’est sur Internet qu’on trouve les offres les moins chères. C’est bien le cas et les sites comparateurs facilitent encore ce type de recherche. Cependant, notez bien que les offres de complémentaire santé low-cost ne servent pas toujours l’intérêt du souscripteur. On ne vous dit pas que vous ne serez pas couvert, mais que les garanties, tout comme le taux de remboursement, sont moins importantes. Si vous devez prendre ce type de contrat, prenez bien le temps de le lire et de déceler les postes et les taux de remboursement ainsi que les exclusions, car ces dernières peuvent être bien longues.

Prendre les garanties dont vous avez besoin

Les compagnies d’assurance et les mutuelles de santé proposent des offres classiques qui d’après eux, devraient convenir à tout le monde. Certes, il peut très bien vous convenir, mais dans la liste des garanties, il y a certains dont vous aurez plus besoin et d’autres qui vous ne serviront à rien. Vous pouvez donc demander à votre assureur de retirer certaines garanties, ce qui va réduire le prix à payer mensuellement. Si vous avez des problèmes de vue, assurez-vous d’avoir un contrat qui propose une bonne couverture optique et faites moins attention au remboursement des soins de la médecine douce, éventuellement, retirez-la, si vous n’en avez pas besoin.

Prendre en option les garanties qui n’ont pas une bonne couverture par la Sécurité Sociale

Toujours dans l’optique de réduire le coût de la complémentaire santé, on vous conseille de vous référer aux garanties de la Sécurité Sociale. Il y a dans cette liste des frais médicaux qui ne sont vraiment pas considérés, ceux qui sont remboursés, mais à un niveau très bas. Pour que la complémentaire santé remplisse bien ses fonctions, prenez les soins les moins bien remboursés par la Sécurité Sociale.

Payer une franchise plus importante

Les assureurs avant de sortir le contrat vous proposent un devis. Vous y trouverez le montant de la prime. Pour payer moins cher, prenez rendez-vous avec un responsable pour négocier une réduction de la prime. Une baisse, ne serait-ce que quelques dizaines d’euros, serait bonne à prendre. En contre-partie, il peut vous imposer une franchise plus importante. Si cette proposition vous convient, vous pouvez signer le contrat proposé.

Lorsque vous avez trouvé le contrat qui semble adapté à vos besoins et à votre budget, pensez à bien lire toutes les clauses. L’assureur peut très bien refuser le remboursement ou baisser le montant à verser si vous ne respectez pas le parcours de soins coordonnés. Vérifiez également les plafonds de remboursement pour éviter toute mauvaise surprise. La plupart des contrats de complémentaire santé limitent le remboursement des lunettes à deux modèles par an. Il faudra aussi prendre en compte le délai de carence. Pendant cette période, vous devez payer de votre propre portefeuille le ticket modérateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Pour voyager, prennez une assurance et privilègier : l'aviation ou http://www.yacht-zone.com

Nos partenaires : Agence pour la création : webmarketing-seo.fr , Pour la rédaction : Redigeons.com