Assurance pour les sportifs : ce qu’il faut savoir

Que vous soyez un sportif du dimanche ou un sportif professionnel, souscrire une assurance qui vous couvre durant vos activités sportives est conseillé. Cela est même obligatoire pour certaines disciplines. Quel type d’assurance faut-il souscrire et comment obtenir la meilleure couverture ?

Pourquoi souscrire une assurance pour faire du sport ?

Pourquoi souscrire une assurance pour faire du sport ?

Chute, jambe brisée, entorse ou foulure, blessures, accident de vélo … divers accidents peuvent survenir lorsqu’on pratique du sport. Leur gravité varie en fonction des disciplines et des circonstances, ce qui fait que les frais médicaux varient aussi en conséquence. Tomber du sommet d’une montagne durant l’alpinisme est, par exemple, plus grave que de tomber de sa planche de surf. Voilà pourquoi il faut choisir une formule en adéquation avec la discipline que vous pratiquez.

Dans tous les cas, l’assurance, selon la garantie choisie, couvre :

  • soit les blessures que vous vous faites vous-même
  • soit les blessures que vous causez à autrui

Lire aussi – Assurance sportive : dans quels cas souscrire ?

Quelle assurance choisir ?

Si vous faites du sport pour votre propre plaisir, c’est-à-dire à titre individuel sans être rattaché à un club ou une association, vous pouvez souscrire à :

Une garantie Responsabilité Civile « vie privée »

Cette assurance couvre les dégâts et les blessures que vous pouvez causer à autrui durant la pratique de votre discipline.

Si vous faites, par exemple de la planche à voile et que vous heurtez un nageur avec votre planche, cette garantie prend en charge les frais médicaux nécessaires. De même, si vous faites du vélo et que vous heurtez une voiture garée cassant ainsi une vitre, cette garantie couvre les dégâts.

Généralement, elle est déjà incluse dans votre assurance multirisques habitation (MRH). Il faut alors effectuer une vérification pour ne pas avoir à payer une double garantie.

A lire – Tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance habitation

Selon les assureurs, ce contrat inclut diverses exclusions de garantie. Il est essentiel de bien se renseigner là-dessus pour ne pas être pris au dépourvu le cas échéant. Essayez ensuite d’y inclure les couvertures qui vous semblent réellement importantes en fonction de la discipline que vous pratiquez.

Une garantie des accidents de la vie ou GAV

Egalement appelée « garantie individuelle accident », cette garantie couvre les dommages corporels que vous pouvez causer à vous-même. Elle est par exemple nécessaire, si vous pratiquez du jogging et avez tendance à tomber régulièrement.

La garantie accident de la vie peut compléter les remboursements de la Sécurité Sociale et ceux de votre Mutuelle Santé. Grâce à elle, vous pouvez toucher un capital en cas d’invalidité due à un accident sportif.

Une garantie « multirisques loisirs »

Cette garantie est plus adaptée dans le cas où la pratique de votre discipline sportive inclut l’utilisation d’équipements spécifiques. C’est notamment le cas pour les cyclistes, les surfeurs et kitesurfeurs, les amateurs de rollers … Pour cause : ce contrat couvre aussi les dégâts occasionnés aux équipements ainsi que leur vol.

Pensez à bien vérifier les termes de votre contrat, car cette formule inclut généralement la garantie accidents de la vie.

Assurance pour faire du sport : pour qui ?

Assurance pour faire du sport : pour qui ?
Quelle assurance pour les activités sportives

Tous les sportifs peuvent souscrire une assurance pour pratiquer leur sport en toute sérénité, mais la formule qui couvre un sportif individuel peut être différente de celle qui couvre les sportifs rattachés à un club ou à une association. Pour le sportif libre, les garanties citées précédemment sont celles conseillées.

Dans le cas de sportifs rattachés aux clubs et associations, les couvertures dépendent de l’assurance souscrite par le club ou l’association. En effet, ces derniers doivent souscrire une assurance collective pour leurs adhérents, mais en général, les membres n’ont droit qu’à la garantie Responsabilité Civile. Pour ce qui est des dégâts pouvant toucher le sportif, il doit généralement souscrire une GAV à titre individuel.

En savoir plus sur – L’assurance de vos activités sportives

Garantie Responsabilité acquise d’office

La souscription d’une assurance est obligatoire pour les clubs de sport. Ce type de contrat de base couvre la Responsabilité Civile de tous leurs membres durant leurs activités sportives au sein du club.

Ainsi, si vous êtes membre d’un club de golf et que vous veniez à briser un des clubs mis à votre disposition, c’est l’assurance du club de sport qui couvre les dégâts. Il en va de même si vous êtes membre d’une salle de gym et que vous veniez à casser un des matériels utilisés.

Les matériels ne sont pas les seuls couverts, car la Responsabilité Civile couvre aussi les dégâts que vous pouvez causer à des tiers. L’avantage c’est que si vous êtes victime de blessures à cause d’un autre membre du club, c’est toujours la Responsabilité Civile du club qui va couvrir les frais médicaux. Vous n’aurez donc pas forcément besoin de souscrire une GAV qui vous couvre personnellement, mais attention, seules les blessures causées par d’autres membres du club seront prises en charge. Si lesdites blessures sont causées par vous-même ou une personne externe au club, le club sera déchargé de toute responsabilité.

Notez que l’établissement a l’obligation d’afficher le contrat d’assurance au sein de ses locaux pour que tous les membres puissent le lire.

Pour information supplémentaire, cette garantie ne couvre pas la responsabilité pénale des adhérents.

Il faut aussi préciser un point, car une exception déroge à cette règle. Celle-ci concerne la pêche sous-marine. Si c’est la discipline que vous avez choisie, vous devez détenir une licence de la fédération pour être couvert par la Responsabilité Civile de votre club. Dans le cas contraire, vous devez souscrire une assurance personnelle.

Assurance personnelle pour se couvrir soi-même

Dans le cas où vous vous blessez vous-même au sein de votre club de sport, les frais seront entièrement à votre charge sauf si vous avez souscrit une assurance personnelle. Notez que le club ne peut vous obliger à souscrire ce type de contrat. La décision vous revient et vous n’y êtes d’ailleurs pas obligé non plus, mais tenez compte du fait qu’en cas de blessures, les dépenses sortiront de votre poche. Il en va de même pour les conséquences que cela pourrait avoir comme les secours, la perte de revenus, l’arrêt ou l’incapacité de travail …

Ce que le club doit faire c’est vous informer sur les assurances facultatives que vous pouvez souscrire. L’établissement peut également vous proposer certaines garanties. Vous restez néanmoins libre d’y souscrire ou de vous adresser à d’autres compagnies d’assurances.

D’ailleurs, avant d’opter pour une quelconque garantie, vérifiez d’abord si vos autres contrats d’assurances (individuelle accident, GAV, multirisques loisirs, MRH …) ne les incluent pas déjà.

L’assurance sport est-elle obligatoire ?

Cela dépend du cadre dans lequel vous pratiquez votre discipline. Si vous le faites à titre individuel, l’assurance pour faire du sport est facultative.

Par contre, elle est obligatoire pour certains sports « à risques » comme l’escalade, l’alpinisme, la course automobile, le parachutisme …

Il est conseillé de se renseigner auprès de la fédération adéquate pour bien être couvert.

A lire – Quelles activités sportives bénéficient des services d’une compagnie d’assurance maladie ?

Quelle assurance pour quelle discipline ?

Quelle assurance pour quelle discipline ?

Il n’y a pas d’assurance spécifique pour chaque discipline sportive. Les recommandations sont celles déjà données plus haut à savoir souscrire une Responsabilité civile vie privée et une GAV lorsqu’on est un sportif libre et souscrire une assurance personnelle lorsqu’on fait partie d’un club ou d’une fédération, ces derniers n’accordant que la Responsabilité Civile.

Le point sur les sports de combat

Lorsqu’on pratique du judo, de la boxe, du karaté … les blessures sont inévitables. Comment peut-on alors bénéficier d’une bonne couverture ? Adhérez à un club ou à une fédération. Ces derniers couvrent ainsi votre Responsabilité Civile.

Comme pour les autres clubs et associations, si lors d’un combat, vous blessez un autre adhérent, c’est l’institution qui couvre les frais médicaux. Et si un autre adhérent vous blesse, vous bénéficiez automatiquement de soins médicaux couverts par le club.

Le point sur les sports praticables sur voies de circulation

Si votre discipline doit se faire sur des voies publiques comme le roller, le vélo, le skate-board, l’équitation … les risques sont plus élevés. Ces disciplines sont d’ailleurs prises en compte par le Code de la route.

Malgré les risques plus élevés, la souscription d’une GAV ou d’une assurance individuelle accident n’est pas obligatoire. Elle est toutefois fortement conseillée, car votre assurance multirisques habitation n’inclut que la Responsabilité Civile au Tiers. Ce point doit lui-même être vérifié avant de signer un nouveau contrat.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Comment trouver le meilleur contrat d’assurance pour ses activités sportives ?

Pour bénéficier de la meilleure couverture, il faut :

  • évaluer les risques relatifs à sa discipline sportive
  • se renseigner sur les couvertures essentielles
  • adhérer à un club si vous pratiquez régulièrement

Et comme toujours, il ne faut pas oublier de comparer les offres, de négocier les tarifs et de prêter attention aux exclusions et éventuelles limites d’indemnisations.

Doit-on souscrire une assurance pour les activités sportives de nos enfants ?

Même lorsque la discipline fait partie du programme scolaire, sachez que l’établissement scolaire n’est pas responsable en cas de blessures subies ou causées par votre enfant durant un cours de sport. Voilà pourquoi il faut souscrire une assurance scolaire. Cette dernière n’est pas obligatoire, mais fortement conseillée surtout si nos enfants sont du genre hyperactifs.

L’assurance scolaire inclut :

  • la garantie Responsabilité Civile qui couvre les blessures que vos enfants peuvent causer à des tiers
  • la garantie individuelle des accidents corporels qui couvrent vos enfants s’ils se blessent

Il faut préciser que même si cette assurance n’est pas obligatoire, elle le devient lorsque la pratique sportive se déroule en dehors des heures de classe ou durant les activités périscolaires. Les organisateurs peuvent refuser l’adhésion de votre enfant s’il n’a pas d’assurance.

Si vous disposez déjà d’une multirisques habitation, l’assurance scolaire n’est pas nécessaire si vous y avez rattaché une garantie « individuelle accident ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Pour voyager, prennez une assurance et privilègier : l'aviation ou http://www.yacht-zone.com

Nos partenaires : Agence pour la création : webmarketing-seo.fr , Pour la rédaction : Redigeons.com