Détecteur de gaz : un outil pour optimiser la sécurité - Dossier, Sécurité et travail - Assurance Mutuelles

Détecteur de gaz : un outil pour optimiser la sécurité

(Mis à jour le: 15 mars 2019)
Détecteur de gaz : un outil pour optimiser la sécurité
5 (100%) 1 vote[s]

Nous connaissons tous le détecteur de fumée, cet appareil censé nous avertir dès qu’une présence alarmante de fumée survient au sein du bâtiment. Ce que nous connaissons moins, c’est le détecteur de gaz qui, contrairement au premier, n’est pas encore obligatoire malgré la proposition de loi allant dans  ce sens. Il faut pourtant savoir que chaque année, le gaz entraîne des centaines de décès en France ce qui prouve qu’il est réellement nocif et que prévenir une exposition est indispensable.

Le gaz, un danger évitable

Une odeur suspecte de soufre, même légère ne doit jamais être négligée parce que cela peut indiquer une fuite de gaz. Cela reste valable même lorsque vous n’utilisez pas de gaz dans la pièce que vous travaillez, car tant que vous sentez cette odeur, cela signifie que vous êtes également exposé. Le danger dû au gaz peut avoir diverses sources :

  • Une fuite d’un ou de plusieurs gaz toxiques
  • Une concentration trop élevée ou trop basse en oxygène
  • La présence de gaz inflammables

Quand ces origines sont détectées assez tôt, il est possible d’éviter les pertes humaines en agissant rapidement. Sur le lieu de travail, seul le détecteur de gaz peut permettre de déterminer la présence d’un gaz nocif. Attention toutefois, il existe différents modèles de détecteurs de gaz dont certains sont polyvalents, aptes à identifier tous les types de gaz existants, alors que d’autres ont été conçus spécifiquement pour un seul type de gaz.

Les risques rattachés au gaz

Détecteur de gaz

On distingue deux principaux risques occasionnés par le gaz à savoir :

  • l’intoxication ou l’asphyxie au gaz suite à une inhalation de cette substance
  • l’explosion dans le cas de gaz inflammables

Pour s’en protéger, la balise de chantier multigaz de surveilande de zone permet de protéger tous les travailleurs oeuvrant dans une même zone ou un même bâtiment. Son utilisation est indispensable quand la manipulation de gaz est inévitable au sein d’une entreprise et que cette manipulation se fait en continu.

Quand la manipulation de gaz se fait occasionnellement, à titre ponctuel et dans des environnements inhabituels, un détecteur de gaz portable peut suffire pour écarter les risques.

Les avantages du détecteur de gaz

Si certains gaz dégagent une odeur très spécifique et facilement reconnaissable, certains sont inodore, incolore et quasi indétectable à l’œil nu. C’est le cas du monoxyde de carbone qui fait de nombreuses victimes par an.

La mise en place d’un détecteur de gaz, qu’il soit mono-gaz ou multi-gaz, est alors conseillé pour permettre la détection dès qu’une fuite survient.

Le choix entre mono-gaz ou multi-gaz dépend des gaz que vous utilisez. Le premier est adapté lorsque l’entreprise n’utilise qu’un seul type de gaz dans le cadre de ses activités, mais au sein d’une industrie, un appareil mutli-gaz peut s’avérer plus performant puisque ses activités impliquent la manipulation de différents types de gaz toxiques.

Les bons gestes face à une fuite de gaz

Détecteur multi-gaz

D’une vue générale, le gaz naturel est inodore, mais par mesure de sécurité, on lui a rajouté du produit à base de soufre pour alerter immédiatement ceux qui sont exposés. Ainsi, si vous sentez une odeur inhabituelle ou que votre détecteur de gaz s’affole, voici les premiers bons gestes à faire pour ne pas empirer la situation :

  • fermez tous les robinets de gaz
  • aérez la pièce en ouvrant grand les fenêtres et les portes
  • évitez d’allumer une bougie ou tout appareil électrique susceptible de produire une étincelle, même minime
  • sortez du bâtiment et prévenez les collègues. En effet, il se peut que ces derniers aient aussi senti l’odeur de soufre et dans ce cas-là, ils doivent également aérer leur zone de travail, éviter les étincelles et sortir du bâtiment le temps que le gaz s’échappe

Quelle assurance pour une fuite de gaz ?

Une fois dehors, vous devez contacter :

  • votre fournisseur de gaz qui devra venir pour revoir toute l’installation et déterminer la source de la fuite en vue d’une réparation
  • votre compagnie d’assurance à condition que vous ayez opté pour une assurance multirisque. Seul ce contrat vous offre une couverture qui prend en charge les coûts des travaux relatifs à une fuite de gaz. Il faut effectivement savoir que les réparations peuvent être très coûteuses donc bénéficier d’une telle assurance aide à réduire les coûts

Pour information complémentaire, les contrats d’assurance imposent parfois des plafonds et des limites dans leur couverture. En effet, certains assureurs proposent seulement de prendre en charge les honoraires des professionnels chargés de la réparation. Il faut aussi penser à toujours entretenir comme il faut l’installation de gaz, car si la fuite est due à un mauvais entretien, l’assureur peut refuser de vous indemniser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour voyager, prennez une assurance et privilègier : l'aviation ou http://www.yacht-zone.com

Nos partenaires : Agence pour la création : webmarketing-seo.fr , Pour la rédaction : Redigeons.com