Je veux louer un camping car : mon permis de voiture me suffit-il ?

Cette fois-ci, pour les vacances, vous avez opté pour une virée en camping-car. Presque tout le monde rêve d’une maison qui roule et vous suit n’importe où, où vous irez. En effet, voyager en camping-car a séduit plusieurs français.

Mais qu’en est-il du permis de conduire autorisé à piloter ce genre de véhicule ? Pour ne pas avoir de mauvaise surprise lors de votre voyage, nous vous expliquons tout sur le permis indispensable pour louer et conduire un camping-car.

Déterminer le PTAC (Poids Total Autorisé en Charge) du camping-car

Le permis auto B est le permis autorisé à conduire tout véhicule motorisé ayant un PTAC de moins de 3,5 tonnes. Donc, si votre camping-car entre dans cette catégorie, votre permis actuel est habilité.

Mais attention, il faut un PTAC inférieur ou égal à 3,5 tonnes. Dès que celui-ci excède les 3,5 tonnes, vous serez dans l’illégal. Dans une telle situation, il faut vous rendre à la préfecture afin d’obtenir la mention « B camping-car > 3500 kg » sur votre permis. Une photocopie de vos pièces d’identité, et de votre permis de conduire, ainsi que d’un certificat de votre domicile sont nécessaires à cette démarche.

Il est bon de savoir que le PTAC ne désigne pas le poids réel de votre camping-car. Un véhicule de 3,3 tonnes peut très bien afficher un PTAC de 3,8 tonnes. Le PTAC est la masse maximale enregistrée sur la carte grise du véhicule en question.

Permis camping car
le permis indispensable pour louer et conduire un camping-car

Exception pour le permis B antérieur à 1975

Tout permis B obtenu avant le 20 janvier 1975 a le droit de conduire des véhicules de 3,5 tonnes de PTAC et plus. Un arrêté du 15 juillet 2009, relatif aux conditions d’établissement, de délivrance et de validité du permis de conduire, le confirme en ces termes : « la possession du permis de conduire de la catégorie B délivré avant le 20 janvier 1975 autorise le titulaire à conduire un véhicule affecté au transport de personnes, comportant outre le siège du conducteur, huit places assises au maximum et dont le poids total autorisé excède 3500 kg. »

Par ailleurs, afin de bénéficier de ce privilège, les détenteurs d’un permis B délivré avant 1975 doivent se rendre à la préfecture. Dans le but de faire apposer les mentions légales obligatoires. Ces mentions sont : le code « 79 » et au verso du permis de conduire, « 79 motor-home / autocaravane dont le PTAC > 3500 kg ; concerne la catégorie B ».

Qu’en est-il d’un camping-car avec remorque ?

Dans le cas où, une remorque s’attache à votre camping-car, est-ce qu’il y a des conséquences par rapport au permis de conduire ? Eh bien oui !

Si le PTAC de la remorque est égal ou inférieur à 750 kg, le permis B suffit. Dans le cas contraire, c’est-à-dire au-delà, une mention obligatoire est exigée. C’est la mention « 96 » à inscrire sur votre permis. Toutefois, notez bien que cette mention ne sera pas suffisante si l’ensemble du PTAC du véhicule avec attelage excède les 4,250 tonnes. Dans ce cas d’espèce, il vous faudra un permis BE.

Il est possible de suivre une formation spéciale destinée à acquérir la mention « 96 » sur le permis de conduire. Il s’agit d’une formation qui va vous demander pas plus de 7 heures de votre temps. Un permis B 96 signifie que vous êtes autorisé à conduire un ensemble de véhicule motorisé, c’est-à-dire une voiture avec remorque. Quant au permis BE, c’est une extension du permis B, permettant à son titulaire de tracter un ensemble de véhicule de plus de 4250 kg de PTAC.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Pour voyager, prennez une assurance et privilègier : l'aviation ou http://www.yacht-zone.com

Nos partenaires : Agence pour la création : webmarketing-seo.fr , Pour la rédaction : Redigeons.com