PCI : le Permis international pour conduire à l'étranger

PCI : le Permis international pour conduire à l’étranger

(Mis à jour le: 20 mars 2019)
PCI : le Permis international pour conduire à l’étranger
5 (100%) 1 vote

Le permis français ne suffise pas toujours quand vous sortez du territoire. Même en Europe, d’autre pays exige la présence d’un PCI. Le permis de conduire internationale est essentiel si vous voulez conduire à l’étranger, donc n’oubliez pas de le demander avant le départ. Voici donc tout ce que vous devez savoir sur le permis international.

Permis international : qu’est-ce que c’est ?

Le permis de conduire international ou PCI vous permet de conduire un véhicule à l’étranger. Ce n’est pas à proprement parler un permis autonome, mais plutôt la version officielle et internationale du votre. Donc vous devez avoir les DEUX, le permis international et le permis national, avant de pouvoir conduire une automobile hors de votre pays.

Cependant, certains Etats permettent de conduire avec seulement le permis français, mais cela pour une période déterminée de trois mois en général. Et vous pouvez circuler librement sans limite dans les pays membre de l’EEE (Espace Economique Européen). Elle est composée des pays de l’UE ainsi que de la Norvège, de l’Islande et du Lichtenstein.

Comment savoir quel permis est nécessaire ?

conduire à l'étranger

Votre permis de conduire national suffise parfois pour circuler temporairement dans certains pays hors de l’Europe. D’autres pays exigent la détention d’un PCI avant de vous laisser fouler ses bitumes en plus de votre permis français. Et d’autres exigent carrément une autorisation de conduire à demander sur place en plus des deux autres permis. Par exemple :

  • Aux États-Unis : un permis national utilisé depuis plus d’une année vous permet de conduire pour un séjour à moins de trois mois.
  • En Afrique du Sud : le permis français suffit à condition d’être certifié et traduit par le consulat africain.
  • En Nouvelle-Zélande : pour circuler pendant un an au max, il faut le permis de conduire français suivit d’une version traduite certifiée et conforme.
  • Au Québec, le permis français permet de conduire une voiture pour moins de six mois.

A lire – Ce qu’il faut savoir sur l’assurance des voitures sans permis

Quels sont les conditions pour obtenir un PCI ?

Vous devez déjà posséder un permis de conduire national avant de pouvoir demander un permis international. Votre permis national doit être propre d’un quelconque problème de suspension, de retrait ou d’annulation. Et il est clair que les seuls véhicules autorisés sont celles qui figurent déjà sur le permis national.

Qui peut obtenir un permis international ?

Le PCI est à la porter de toutes les personnes majeures résident normalement en France et possédant déjà un permis national délivré dans un des pays suivants :  en France, en Allemagne, en Autriche, en Belgique, en Bulgarie, en Croatie, au,  Danemark, en Estonie, en Finlande, en Grèce, en Hongrie, en Italie, en Lettonie, en Lituanie, en Luxembourg, à Monaco, en  Norvège, au Pays-Bas, en Pologne, en Portugal, en République tchèque, en Roumanie, au Royaume-Uni, en Slovaquie, en Slovénie, en Suède et en Suisse.

Quel est la procédure à suivre pour obtenir un permis international ?

Permis international

Pour obtenir un PCI, la demande doit se faire avant votre départ à l’étranger. Toutefois, il est possible de l’avoir à l’ambassade ou au consulat français depuis le pays où vous êtes. Les demandes de permis s’effectuent auprès des préfectures, des sous-préfectures ou des mairies.

Mais actuellement, certaines préfectures ne s’en occupent plus et ont délégué cette tâche aux mairies. Renseignez-vous auprès de l’accueil des mairies pour connaître le bon guichet. A Paris, les demandes de PCI sont traitées chez le bureau de permis de conduire à la Préfecture de police.

Les dossiers de demande sont à déposer directement au guichet, sur place ou bien à envoyer en ligne, cela dépend bien évidemment du département ou de la commune. Les pièces à fournir pour compléter le dossier sont :

  • un formulaire complété,
  • une photocopie de votre permis de conduire,
  • une photocopie d’une pièce d’identité,
  • deux photos d’identité homologuées,
  • un justificatif de domicile est exigé dans certains cas.

Lire également – Assurance voyage, a-t-on besoin d’une assurance voyage ?

Combien coûte un permis de conduire international ?

Il n’y a aucun frais à payer pour obtenir un permis de conduire international, c’est totalement gratuit.

Quand obtiendrai-je mon permis ?

Une fois votre demande validée, il faut attendre au moins une dizaine de semaine avant la délivrance de votre PCI. Si cette demande a été faite pour un cas d’urgence, cela ne prendrait pas aussi longtemps cependant.

Si par exemple c’est pour une urgence professionnelle, n’oubliez pas d’ajouter une attestation venant de votre patron avec les dates exactes de départ et d’arrivée dans votre dossier de demande. Vous aurez votre PCI via la Poste livré dans une enveloppe préaffranchie tarif lettre suivie 50g format « prêt à poster » que vous avez fourni en même temps que les autres pièces du dossier.

Dans le cas où vous vivez actuellement et temporairement à l’étranger pour étudier, suivre une formation ou effectuer une mission pour un temps déterminé et que votre résidence permanente est en France, vous pouvez récupérer votre permis international auprès de l’ambassade de France ou du consulat de votre pays d’accueil.

A lire :

Combien est la durée de validité du permis international ?

PCI : le Permis international

Un PCI a une durée de validité de trois ans normalement. Sauf si celle de votre permis national est inférieure à ce chiffre, dans ce cas, ce sera la même période pour votre permis international. Il peut se faire renouveler autant que vous le voulez.

Toutefois, malgré cette durée, vous ne pouvez pas circuler à l’étranger plus d’une année, car passé ce délais, vous devez soit passer le permis de conduire dans votre pays d’accueil ou échanger votre permis national contre un local.

Un permis international seul n’a aucune validité s’il n’est pas accompagné du permis national, surtout en cas de contrôle des autorités.

Comment renouveler son permis international en cas d’expiration, de perte ou de vol ?

Le permis de conduire international est renouvelable. S’il s’agit d’une expiration, vous devez simplement refournir les mêmes pièces que lors de la demande précédente, accompagnées du permis expiré. Mais dans le cas d’un vol ou d’une perte, elles doivent être accompagnées d’une déclaration sur l’honneur pour perte ou vol.

Quelle assurance vacances avec votre permis international ?

Bien évidemment, si vous conduisez à l’étranger, vous devez être couvert par une assurance auto ou sinon, vous devez vous souscrire à un avenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *