Pourquoi les Marseillais paient-ils l’assurance auto la plus chère de France ?

Le prix à payer pour couvrir sa voiture n’est pas la même dans toutes les villes. Cette différence est parfois très flagrante, mais en France, le tarif moyen de l’assurance auto revient à près de 580 euros par an. Parmi ceux qui payent les moins chers, on a les Nantais et parmi ceux qui payent les plus chers, on a les Marseillais. Pourquoi cette différence ? et pourquoi les Marseillais paient-ils plus chers leur assurance auto ?

La détermination des primes d’assurance

Les compagnies d’assurance sont libres de fixer les primes d’assurance, mais pour les déterminer, elles se réfèrent tout de même aux statistiques. Pour ceci, un assureur prend en compte plusieurs paramètres dont le profil de l’assuré et le véhicule à assurer. Il ne fera pas payer le même montant à un jeune conducteur et à un conducteur ayant déjà une expérience ou encore à un véhicule particulier et à un véhicule professionnel. Il ne manque pas non plus de vérifier le lieu d’habitation et les conditions de stationnement et de circulation habituelles.

A la demande d’un devis d’une assurance auto, la compagnie demande au souscripteur de remplir un formulaire. Ce dernier comprend plusieurs questions qui lui permettront d’avoir le maximum de détails. Certes, elle n’interrogera pas le taux d’accidentologie ou le taux de vol dans votre ville, mais elle n’oubliera pas de vous demander votre adresse. L’assureur pourra par la suite se référer aux statistiques de la ville : elle se penchera sur les chiffres relatifs à l’accidentologie, aux vols et aux dégradations.

Lire aussi – Voyage à l’étranger : assurer sa voiture

Le cas de Marseille

Un conducteur d’une trentaine d’années résidant à Marseille paiera jusqu’à 65% plus cher son assurance auto comparé à un conducteur du même âge vivant à Paris. Si l’assuré est un jeune conducteur, cette différence pourra aller jusqu’à 85%. Cette assurance auto très chère à Marseille s’explique par le taux de sinistres qui est assez élevé dans la cité phocéenne. Il faut aussi prendre en compte que ce cas ne concerne pas uniquement Marseille, mais c’est le constat apprécié dans la plupart des villes du sud-est.

les-marseillais-paient-plus-chers-leur-assurance-auto-que-les-autres-français

Les sinistres

A Marseille, on ne peut pas fermer les yeux sur la densité de la circulation. C’est ce qui multiplie les collisions. De ce fait, les compagnies d’assurance pour se protéger se voient obligées d’augmenter leurs tarifs pour les Marseillais. Ces derniers ne sont pas non plus à l’abri des actes de vols et de vandalisme. Dans la cité phocéenne, par exemple, le taux de vols est à près de 4% contre 2% dans d’autres villes françaises et le taux du vandalisme à 7% contre 3% en France.

A découvrir également – Peut-on assurer une voiture qui n’est pas à son nom ?

Le mode de stationnement

Dans cette ville du Sud, les Marseillais ont tendance à laisser leurs véhicules sur la voie publique ou dans des stationnements mois sécurisés. Pourtant, à Paris ou à Bordeaux, par exemple, il est rare de voir des voitures rester toute une nuit sur la voie publique. Il y a 17% des Marseillais qui optent pour un mode de stationnement en parkings collectifs fermés contre 10% dans les autres villes. Pourtant, ce mode de stationnement est à l’origine d’environ 14% des sinistres d’après les compagnies d’assurance. Comme ces dernières ne peuvent pas obliger les propriétaires à laisser leur véhicule dans des endroits sécurisés, elles n’ont pas le choix que d’augmenter le montant des primes d’assurance auto.

Une part plus élevée des jeunes conducteurs

A Marseille, on compte aussi plus de jeunes conducteurs que dans les autres grandes villes françaises. Peu importe le lieu de résidence, un jeune conducteur paiera forcément plus cher son assurance auto. Sur sa première année de permis, un conducteur peut être imputé une surprime allant jusqu’à 100%. Cependant, comme cette part des jeunes conducteurs est plus élevée à dans la cité phocéenne, c’est l’ensemble des assurés qui supportent les risques.

Ceci pourrait également vous intéresser – La déchéance des garanties en assurance : kesako ?

cout-eleve-assurance-auto-marseille

Les autres facteurs

Cette prime élevée exposée aux Marseillais peut aussi s’expliquer aussi par plusieurs facteurs :

  • Un parc automobile plus récent,
  • Un coefficient de bonus-malus supérieur,
  • Des parkings en plein air.

Ces éléments qui ne sont pas des détails pour les assureurs font que les conducteurs Marseillais ont une facture d’assurance plus élevée que les conducteurs des autres villes françaises.

Comment faire des économies sur son assurance auto ?

Pour un Français qui quitte Paris pour résider à Marseille, payer plus cher son assurance auto peut paraître injuste. Il faut comprendre que vous vivez dans une région à fort risque et c’est le principe des assurances de type mutuelles. Même si vous prenez les précautions nécessaires pour protéger votre véhicule, vous devez payer ce prix par effet de mutualisation, car vous avez un profil « à risque » pour la compagnie d’assurance.

Si une belle opportunité s’offre à vous à Marseille ou dans une des villes du sud-est, cette assurance auto élevée ne devrait pas être une raison pour la refuser. Comme vous connaissez déjà la situation, vous allez pouvoir anticiper et surtout prendre le temps de comparer les devis pour que ce prix ne vienne pas handicaper votre situation financière. Il ne faut d’ailleurs pas oublier que l’assurance est obligatoire en France et vous devez avoir au moins la responsabilité civile ou l’assurance « au tiers ».

Pour faire des économies sur votre assurance auto, vous devez bien la choisir. Lorsqu’une compagnie d’assurance vous fait une offre, prenez le temps de bien analyser les garanties, les franchises ainsi que le montant des mensualités. Sachez aussi que le prix des assurances auto peut aussi varier tout au long de l’année. Ne vous limitez pas à une compagnie : rendez-vous chez différents assureurs pour pouvoir bien comparer.

Face à ce prix élevé, certains pourront être tentés de faire une fausse déclaration. Ce n’est pourtant pas la bonne solution pour faire baisser le prix de son assurance auto. Il faut aussi comprendre que toute fausse déclaration, aussi minime qu’elle peut être, conduit à la nullité du contrat, ce qui dit que vous ne pourrez pas bénéficier de la couverture de votre assureur.

Dossier – Assurance auto : elle varie en fonction de votre département de résidence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Pour voyager, prennez une assurance et privilègier : l'aviation ou http://www.yacht-zone.com

Nos partenaires : Agence pour la création : webmarketing-seo.fr , Pour la rédaction : Redigeons.com