Puis-je conduire une 125 cm3 avec mon permis B ?

Puis-je conduire une 125 cm3 avec mon permis B ?
(Last Updated On: 9 novembre 2018)

Ce que tout le monde appelle en général une moto 125 cm3 ou un scooter 125, la législation l’appelle une « Motocyclette légère ». Depuis 2011 les lois relatives à la conduite d’une moto 125 ont été modifiées. Dans ce sens, Des conditions plus strictes sont désormais applicables aux personnes souhaitant conduire une motocyclette de cylindrée 125 cm3.

Alors, qui peut conduire une 125 ? Quelles sont les conditions pour conduite un scooter 125 cm3 avec  un permis B ? On vous explique tout

Quel permis pour une moto 125 ?

125 cm3

Pour conduire une 125cm3, il faut d’abord être âgé de 16 ans au minimum. Le conducteur doit également être titulaire de l’un de ses permis suivants :

  • un permis A1
  • un permis A2 ou A
  • un permis B (permis auto) : sous réserve de respecter plusieurs conditions.

Les conditions pour conduire un scooter 125 cm3 :

Vous pouvez conduire une motocyclette légère ou un tricycle (catégorie L5e) avec votre permis auto, si vous remplissez les conditions suivantes :

  • Vous êtes muni du permis B depuis au moins 2 années.
  • Dans le cas d’une moto à 3 roues de catégorie L5e, vous avez au minium 21 ans.
  • Vous devez suivre une formation pratique de 7 heures

En quoi consiste alors cette formation ?

La formation obligatoire de 7 heures : son déroulement

Vous pouvez suivre la formation un mois avant vos 2 ans d’obtention du permis catégorie B. cette La formation dure, bien évidemment, 7 heures.

Elle s’effectue dans un établissement ou une association agrée par l’Etat. Cette formation peut se dérouler en une journée ou être divisée en deux demi-journées.

La formation obligatoire pour conduire une moto 125 comprend les 3 modules essentiels. Ils se divisent ainsi :

  • Le module théorique : il dure 2 heures. Le conducteur sera informé sur la conduite dans les conditions difficiles, notamment sur la conduite sous la pluie ou la conduite de nuit. Il fera connaissance avec les équipements et les vêtements protecteurs. Il effectuera, aussi, différentes analyse d’accidents.
  • Le module « Hors circulation » : comme pour le module théorique, sa durée est de2 heures. Il comprend la découverte de la moto 125, et apprendra par la même occasion comment il doit effectuer les différentes vérifications indispensables au scooter 125.
  • Le module « En circulation » : il dure 3 heures. Le conducteur prendra les commandes de la moto et s’entrainera sur les différentes adaptations de la vitesse, selon les situations et sur la négociation d’un virage, etc.

À l’issue de la formation, le conducteur recevra une attestation et certificat de formation délivré par la moto-école.

Sachez bien que l’absence de ce certificat est passible d’une amende de 135 euros !

Il existe néanmoins des exceptions qui vous donnent le droit de conduire une moto 125 cm3 avec votre permis B et sans suivre la formation obligatoire.

Conduire un scooter 125 sans formation : les exceptions

scooter 125 

Si vous êtes dans l’une des situations suivantes, vous êtes exonérés de suivre la formation :

  • Vous avez êtes titulaire du permis catégorie B, avec l’équivalence A1, avant le 1er mars 1980.

Sachez que si votre permis de conduire comporte la catégorie A1 (ou son équivalent européen), vous avez le droit de conduire votre moto 125 dans tous les Etats appartenant à l’Union Européenne. L’administration procèdera automatiquement au renouvellement de votre catégorie A1 quand vous allez remplacer votre permis.  Dans ce sens, le 23 mars 2013 le Ministère de l’Intérieur a déclaré que:

« La plupart des permis édités jusqu’au 1er janvier 2011, et certains de ceux qui l’ont été entre le 1er janvier 2011 et aujourd’hui, comportent la catégorie A1 délivrée à tort (équivalence, formation…) soit sur le titre de conduite, soit dans les données FNPC. Il est donc devenu impossible de retirer ce droit à des personnes qui pratiquent parfois quotidiennement la conduite d’une motocyclette légère, persuadées de le faire dans le respect des règles. Aussi, dès lors que la catégorie A1 est mentionnée soit sur le titre de conduite, soit dans les données FNPC, la pratique est de renouveler cette catégorie en cas de réédition du titre. »

En général la majeure partie des permis B obtenus après le 1er mars 1980, possède le permis A1 par défaut. Mais, dans le cas où votre permis ne mentionne pas la catégorie A1 par équivalence, vous êtes, alors, tenu de suivre la formation obligatoire de 7 heures dédiée à la conduite des motos légères 125 et des tricycles de type L5E. Ceci dit, suite à cette formation, vous ne pourrez conduire votre scooter 125 cm3 qu’en France et non dans le reste de l’Union Européenne.

  • Les titulaires d’un permis B depuis au moins 2 ans qui ont déjà été assurés pour une moto de cylindrée 50 à 125 cm3 et ceci quelle que soit la durée de l’assurance.
  • Les conducteurs d’un tricycle de la catégorie L5e et là aussi quelle que soit la durée de cette assurance.

Lors d’un contrôle routier par les forces de l’ordre, vous devez impérativement  présenter votre permis auto accompagné de :

  • Votre certificat de formation obligatoire, ou bien de
  • Votre relevé d’informations et attestation d’assurance fournie par votre assureur et certifiant l’antériorité de la conduite d’une moto à deux roues 2 ou  d’un tricycle.

Sachez que si vous ne respectez pas les réglementations et que vous ne présentez pas vos papiers au complet, vous serez exposé à une sévère amende pouvant aller jusqu’à 750 € et qui peut augmenter en cas d’accident.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *