Quel âge pour quelle mobylette ?

Quel âge pour quelle mobylette
(Last Updated On: 6 novembre 2018)

La mobylette est  un moyen de transport efficace et accessible. Conduire une moto comporte beaucoup d’avantages et peut faciliter votre quotidien.

Pour beaucoup, la mobylette est agréable à conduire et procure une grande sensation de liberté. Le conducteur passe moins de temps dans les bouchons et ne se trouve généralement pas bloqué dans la circulation. Là où les voitures restent coincées (bouchon, accidents, travaux …) les motos passent sans problème. D’autant plus que l’engin est beaucoup plus facile à garer.

Pour les jeunes, posséder une moto c’est en même temps fun et pratique et peut vite addictif. Toutes ces raisons font que les deux roues est un moyen de transport très prisé par les jeunes et les moins jeunes d’ailleurs.

Cela dit, aux yeux de la loi il existe un âge minimum pour conduire une mobylette. Cet âge dépend aussi du type de la moto conduite. En effet, à chaque âge sa moto.

À quel âge peut-on conduire une moto, quelle moto vous correspond ? Que dit la législation dans ce sens ? On vous explique tout.

Sachez, tout d’abord, que le type de mobylette que peut conduire un jeune dépend de son âge. Un petit récap sur les types de motos s’impose donc :

Rappel sur les types de motos :

mobylette

Il existe deux principales familles de mobylettes :

  • Les petites cylindrées : Elles regroupent les cyclomoteurs dont la puissance n’excède pas 50 cm3 soit 4 kW (5,5 chevaux). Elles comportent aussi les “motos légères” dont la puissance n’excède pas les 125 cm3 soit 11 kW (15 chevaux).

Notez bien que l’appellation « scooter » concerne, généralement,  un cyclomoteur 50cm3 ou une 125 cm3.

  • Les grosses cylindrées : Elles concernent les motos de plus de 125 cm3 dont la puissance est supérieure à 11 kW (15 chevaux).

Âge minimum pour conduire une moto et conditions : la loi a évolué.

Premièrement, si vous désirez conduire un cyclomoteur (avec ou sans permis) vous devez  avoir au moins 14 ans. Néanmoins, différentes situations sont apparues suite aux différentes modifications que la loi a subites. De 2002 à 2018 les législations, relatives aux conditions de conduite des motos, ont beaucoup évolué. Ainsi il existe aujourd’hui  trois possibilités différentes qui  dépendent de la date de naissance du conducteur de la moto :

  • Si le conducteur est né avant le 31 décembre 1987, il peut conduire une moto avec ou sans permis de conduire.
  • Si le conducteur est né après le 1er janvier 1988, il doit absolument détenir  un permis BSR ou son équivalent délivré par un Etat appartenant à l’Union européenne.
  • Si le jeune conducteur vient d’avoir 14 ans, il doit être titulaire d’un permis de conduire de catégorie AM.

À chaque âge sa moto :

Dès l’âge de 14 ans :

Un jeune adolescent de 14 ans né en 2004 a le droit de conduire un scooter d’une puissance de 50 cm³ maximum ou un autre engin lui ressemblant d’une puissance maximale de 4.

Permis requis :

Une attestation de sécurité routière et la catégorie AM du permis de conduire ou son équivalent européen.

Dès l’âge de 16 ans :

Un jeune âgé de 16 ans peut conduire une petite cylindrée d’une puissance maximale de 125cm3 maximale soit 11 kW (15 chevaux) et un bien sûr un scooter de 50cm3. Il peut également conduire un motocycle à 3 roues d’une puissance maximale de 15 kW.

Permis requis :

Le jeune conducteur doit être titulaire du permis de catégorie A1.

Dès 18 ans :

Un jeune conducteur de 18 ans a le droit de conduire une grosse cylindrée à condition que sa puissance n’excède pas les 35 kilowatts soit 47,5 chevaux. Le rapport puissance/poids, quant à lui ne doit pas dépasser  0,2 KW par kilogramme. Il peut aussi conduire une trois roues d’une puissance maximum de 15 kW.

scooter

Permis requis :

Le jeune doit être titulaire d’un permis de catégorie A2.

Dès 20 ans :

A partir de cet âge, un jeune conducteur de 20 ans a la possibilité de conduire toutes les motos, ainsi que tous les tricycles à moteur quelles que soit leurs puissances.

Permis requis :

Le conducteur doit être muni de la catégorie A2 du permis de conduire depuis au moins 2 ans. Cela lui permettra de suivre une formation pour obtenir la catégorie A lui permettant de conduire tous les genres de motos.

Âge pour conduire les tricycles à moteur :

conduire un scooter

Pour conduire un tricycle il faut avoir minimum  16 ans. Tout comme pour les motos à deux roues, à chaque âge son tricycle et ses conditions.

  • Les tricycles dont la puissance maximale est de 15 kW peuvent se conduire à partir de 16 ans avec les permis A1, A2, A ou le permis B qui doit être obtenu depuis 2 ans et suivi de 7h de formation.
  • Les tricycles dont la puissance est supérieure à 15 kW se conduisent à partir de l’âge de 20 ans avec le permis A ou le permis B (obtenu depuis 2 ans et complété par 7h de formation).

Respectez les codes de la route :

Conduire une moto est certes fort agréable, pratique et plaisant, mais pensez toujours et avant tout à votre sécurité. N’oubliez jamais que l’excès de vitesse représente un réel danger pour vous et pour les autres.

Sous peine d’être sanctionné par certaines amendes, n’oubliez pas aussi de respecter le code de la route.

Ce que dit la loi :

  • Une amende de 35 € sanctionne la conduite d’une moto sans permis et le non-respect de l’obligation d’allumer les feux le jour ou la nuit.
  • Une amende de 68 €, accompagnée d’un retrait d’1 point pour le conducteur, sanctionne l’oubli des gants certifiés.
  • Une amende de 135 € sanctionne un défaut de port du casque ou le port d’un casque non attaché et la conduite d’un cyclomoteur débridé également.
No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *