Qu’est-ce que la franchise dans une assurance auto ?

Qu’est-ce que la franchise dans une assurance auto
(Last Updated On: 23 mai 2018)

Presque tous les contrats d’assurance se composent d’une franchise. Cela désigne la somme qui reste à la charge de l’assuré en cas de sinistre. Son montant varie d’un contrat à l’autre et d’une compagnie d’assurance à l’autre d’où l’intérêt de comparer plusieurs formules avant de choisir le contrat qui vous convient.

La franchise dans une assurance auto

Quand un accident de voiture survient, l’assurance couvre généralement les dégâts, mais pas en totalité. Il reste effectivement une somme que l’assuré doit prendre à sa charge. C’est ce qu’on appelle franchise.

Le montant de celle-ci varie d’un contrat à l’autre d’où l’intérêt de bien se renseigner auprès de l’assureur en ce qui concerne son montant et le mode de calcul appliqué.

Dans tous les cas, la franchise s’applique le plus souvent lorsque l’assuré est responsable du sinistre et qu’aucun tiers n’est identifié. Cela signifie que si le tiers responsable est identifié, ce dernier pourra s’acquitter totalement de la franchise et si la responsabilité est partagée entre vous et le tiers, on parle alors de sinistre co-responsable, le montant sera divisé par deux.

Sur un contrat d’assurance auto, le montant et le type de la franchise doivent être mentionnés de manière claire. Et pour information supplémentaire, sachez que toutes les garanties proposées avec l’assurance auto s’accompagnent d’une franchise. Là encore, le montant varie selon les options choisies par l’assuré.

franchise assurance auto

Les différents modes de calcul possibles

Pour connaître le montant de la franchise que vous aurez à payer en cas de sinistre, divers modes de calcul sont possibles à savoir :

  • La franchise simple ou relative :

Dans ce cas-ci, l’indemnisation de votre assureur n’est possible que si les réparations dues au sinistre dépassent une certaine somme préétablie dans votre contrat.

Si par exemple, le montant seuil est de 300 €, vous ne toucherez aucune indemnisation si les réparations coûtent 250 €. Par contre, si elles sont estimées à plus de 300 €, l’assureur prendra la totalité des dépenses à sa charge.

  • La franchise absolue :

Le principe reste le même que pour la franchise simple c’est-à-dire que vous ne serez indemnisé que si les réparations coûtent plus cher que la franchise. La seule différence c’est que l’assureur ne vous versera que le montant supérieur à la franchise établie. En termes de franchise absolue, l’assuré aura le choix entre une franchise fixe et une franchise proportionnelle.

Si la franchise fixe est de 300 €, vous ne toucherez aucune indemnité si les réparations coûtent moins cher que ce montant. Par contre, si elles coûtent 400 €, l’assureur vous versera une indemnité, mais seulement de 100 €, c’est-à-dire la différence entre le coût de la réparation et de la franchise : 400€ – 300€.

Si la franchise est proportionnelle, cela signifie qu’au lieu d’un montant fixe, l’assureur propose un pourcentage. Dans notre exemple, si la franchise est de 10 %, cela signifie que vous ne percevrez que 40 € d’indemnisation, soit 10% des 400 € de réparation.

Une dernière possibilité peut survenir : la combinaison de la somme fixe et du pourcentage. Dans ce cas-ci, l’indemnisation sera exprimée en pourcentage, mais plafonnée à une certaine somme fixe. Le contrat peut alors stipuler qu’elle est de 20 % avec un plafond de 50 €. Dans notre exemple, 20 % équivalent à 80 €, mais l’assureur ne vous versera que 50 €, le plafond préétabli. Le reste des coûts à payer, soit la franchise, sera alors à votre charge.

  • La franchise de conduite exclusive :

Egalement appelée franchise de conduite exclusive et prêt de volant, cette formule peut être cumulée avec la franchise simple et la franchise absolue. Elle entre en scène quand un conducteur non désigné dans le contrat d’assurance prend le volant et cause un sinistre sur le véhicule assuré.

Cette offre n’est proposée qu’aux automobilistes ayant un excellent coefficient de bonus. L’avantage c’est qu’elle permet de réduire les primes d’assurance auto, mais ne vous y trompez pas, si un sinistre survient à cause d’un conducteur non désigné, la franchise est plus onéreuse et le vrai conducteur verra son coefficient de malus augmenter.

Et toujours dans ce même contexte, si le conducteur non désigné est en plus qualifié de « jeune conducteur », on parle de « franchise conducteur novice ». Là encore, le montant restant à la charge du conducteur en cas de sinistre peut être très élevé.

  • La franchise en jours :

Elle se réfère surtout aux sinistres causés sur un véhicule de remplacement. Cette franchise ne prend pas la forme d’une indemnisation pécuniaire, mais détermine plutôt le nombre de jours durant lesquels une garantie d’assurance auto est valable.

  • La franchise kilométrique :

Comme la franchise en jours, cette franchise se réfère à l’assistance qui s’applique en fonction des kilomètres parcourus. Elle est d’ailleurs rattachée à la garantie assistance. Pour en bénéficier facilement, mieux vaut opter pour une assistance « O kilomètre » ce qui vous permettra de bénéficier d’une assistance même quand le véhicule n’a pas quitté votre domicile.

assurance auto

A lire aussi:

 

Les critères à retenir pour choisir sa franchise

  • Se méfier des primes trop peu chères :

Les assurés sont souvent séduits par des primes moins élevées, or, moins chères elles sont, plus élevée est souvent la franchise. Il faut donc se méfier des primes trop bon marché et s’intéresser de suite à la franchise ainsi qu’au mode de calcul proposé.

Il faut toujours se rappeler qu’en payant des primes assez basses, vous risquez d’avoir à payer le prix fort en cas de sinistre.

  • Choisir en fonction de ses possibilités :

Il faut également choisir le montant de la franchise en fonction de vos possibilités et de votre situation. C’est pour cela que les compagnies d’assurance proposent, le plus souvent, une franchise élevée aux jeunes conducteurs pour qu’ils puissent payer facilement une petite prime mensuelle. Et c’est aussi une manière pour mieux les responsabiliser, car ils savent alors qu’en cas de sinistre, ils auront à payer une plus grosse somme pour les réparations.

  • Tenir compte de l’assurance et des garanties choisies :

Le montant de la franchise est fonction du type d’assurance auto que vous avez souscrit. Dans le cas d’une assurance tous risques, elle sera moins élevée, mais coûtera plus cher dans le cas d’une assurance au tiers.

Aussi, il faut noter que la franchise n’est pas obligatoire sur les contrats d’assurance. Certains contrats n’en prévoient effectivement pas, mais proposent, par contre des primes plus élevées.

Le revers d’une franchise trop élevée

D’une manière générale, la franchise a été établie pour réveiller justement la responsabilité des automobilistes afin qu’ils fassent plus attention sur la route. On est donc tenté de penser que plus elle est élevée, plus les conducteurs se montreront plus responsables ce qui n’est pas forcément le cas.

En effet, quand la franchise choisie est trop élevée, les conducteurs finissent par ne plus déclarer leur sinistre lorsque les coûts de réparation sont inférieurs à la somme préétablie ce qui va à l’encontre de la loi. Les formules proposées n’indemnisant pas les réparations moins chères à la franchise, ils ne veulent pas perdre de temps à la paperasserie. Cela revient pourtant à dire qu’au final, ils cotisent sans jamais bénéficier des garanties. Le mieux serait donc de trouver un juste milieu entre le montant de la prime et celui de la franchise.

Pour trouver ce bon compromis, comparer quelques offres est fortement recommandé. Cela vous permettra de choisir l’offre la plus intéressante et de jouer la carte de la concurrence pour négocier autant que possible le montant de la franchise. Notez que les compagnies d’assurance sont libres d’en fixer la somme à leur convenance. N’hésitez donc pas à négocier en tenant compte des probabilités que vous avez de causer des sinistres. Malgré de faibles primes, une franchise trop chère peut s’avérer plus onéreuse en fin d’année.

 

Rating: 5.0/5. From 2 votes.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *