Vendre une voiture d’occasion, tout ce qu’il faut savoir - Assurance, Assurance auto - Assurance Mutuelles

Vendre une voiture d’occasion, tout ce qu’il faut savoir

(Mis à jour le: 12 février 2020)

Pour diverses raisons, on voit des millions de Français changer de voiture chaque année. Beaucoup d’entre eux zappent les professionnels que ce soit pour l’achat ou la vente du véhicule. Dans ce dossier, nous allons plus nous focaliser sur la vente. Comme on ne vend pas notre voiture tous les jours, on a quelques questions sur ce sujet. Voici quelques recommandations qui vous aideront à faciliter la vente de votre voiture d’occasion à un particulier.

Déterminer le prix de vente d’une voiture d’occasion

Il n’est jamais facile de trouver le juste prix pour vendre sa voiture. On devient aussi moins subjectif sur ce point lorsqu’on a déjà en tête une nouvelle voiture avec son prix. Notez que plus le chiffre sur le kilométrage augmente, plus votre voiture perd sa valeur. Même si pour vous, elle est toute neuve, vous n’allez pas réussir à la vendre au prix à laquelle vous l’avez acheté. Au bout des trois premières années d’utilisation, la dévalorisation par rapport à sa valeur initiale est aux alentours de 40%.

Pour définir ce prix de vente, vous pouvez vous référer à une côte automobile et aux prix qu’affichent les véhicules du même type sur le marché. Sachez que si le prix est trop élevé ou trop faible, les acheteurs vont se méfier, ce qui va vous attarder dans ce processus de vente. Si vous avez équipé votre véhicule, on peut aussi prendre en compte ces équipements pour la définition de ce prix de vente. Si vous n’êtes pas très sûr de l’estimation que vous avez faite, vous pouvez vous tourner vers des professionnels comme un concessionnaire ou un garagiste.

Trouver un acheteur

Une fois que vous avez le prix de vente, vous pouvez vous lancer dans la recherche des acheteurs. Pour accélérer ce processus, il faudrait utiliser plusieurs canaux. Cette stratégie va vous permettre d’atteindre le maximum de personnes. Pour ce faire, vous pouvez diffuser votre annonce sur un site de petites annonces. Là, vous avez plusieurs plateformes, mais on vous conseille de vous rendre sur un site spécialisé de vente de voitures entre particuliers. Sur un site généraliste de vente entre particuliers, votre annonce risque de se perdre au milieu des autres produits.

Si vous vous trouvez dans une petite ville, vous pouvez utiliser les journaux locaux pour vendre votre voiture d’occasion. Dans ce cas, vous limitez votre cible et la diffusion n’est pas non plus gratuite comme sur Internet. Les affichettes sont aussi une des solutions à envisager. Pour cette annonce, il faudrait être précis afin de se démarquer des autres particuliers. Mentionnez la marque, le modèle, l’année, les options ainsi que les interventions valorisantes. Ne mentez pas non plus au risque perdre un acheteur potentiel. N’oubliez pas les photos pour cette annonce.

Le paiement

Pour ne pas vous faire arnaquer, demandez à l’acheteur de faire le paiement par chèque de banque. Ce dernier est bien différent du chèque classique, car c’est un chèque établi par la banque à votre nom pour le compte de son client. Avec un chèque de banque, il n’y a aucun risque qu’on vous paie avec un chèque sans provision et la somme sera bien créditée sur votre compte bancaire.

Si vous connaissez particulièrement le particulier qui va acheter votre voiture, vous pouvez accepter d’autres moyens de paiement. Il peut par exemple faire le règlement par virement bancaire, ce qui est une solution pratique, vu que le délai d’exécution est rapide.

Les documents à remettre au nouveau propriétaire

Lorsque vous concluez la vente, il n’y a pas que les clés que vous devez remettre à l’acheteur. Vous devez aussi lui donner un exemplaire du formulaire Cerfa de déclaration de cession. Ce dernier est fait en trois copies : un exemplaire sera gardé par le vendeur, un autre sera utilisé par le vendeur pour l’enregistrement de la cession du véhicule et un autre par l’acheteur pour faire la demande de la nouvelle carte grise. D’ailleurs, le vendeur doit aussi remettre à l’acheteur la carte grise. Il ne doit pas l’envoyer à la préfecture. Pour conclure la vente, il faut barrer la carte grise et y mettre la mention « vendu le » suivi de la date et l’heure de la conclusion de la vente ainsi que la signature du vendeur.

Parmi les documents à remettre au nouveau propriétaire, on a aussi la preuve du contrôle technique du véhicule. Ce document est à remettre impérativement si la voiture a plus de quatre ans et n’est pas dispensée du contrôle technique. Sans ce document, le nouveau propriétaire ne pourra pas immatriculer le véhicule à son nom, autrement dit il n’aura pas une nouvelle carte grise où son nom sera affiché. On ne peut pas vendre une voiture gagée et pour preuve de votre bonne foi, vous devez présenter un certificat de non-gage à l’acheteur. Ce document peut être demandé en ligne ou auprès de la préfecture.

Comme pour toute transaction, vous devez aussi dresser un contrat de vente. Il doit être établi en deux exemplaires et l’un devra être remis à l’acheteur. Ce dernier peut d’ailleurs exiger d’autres documents sur le véhicule, notamment le carnet d’entretien.

Faire la déclaration de cession

Une fois les clés remises et l’argent sur votre compte bancaire, vous n’avez pas encore terminé. Vous devez informer l’administration de cette vente et il faut réaliser cette démarche dans les quinze jours qui suivent la transaction. Il est possible de faire la déclaration de la cession en ligne sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisées via son compte. Lorsque votre déclaration est enregistrée, on vous remettra un code de cession qu’il faudra par la suite donner à l’acheteur. Ce code lui est nécessaire pour faire la demande de la nouvelle carte grise. Vous pouvez également réaliser cette démarche auprès de la Préfecture dans le même délai.

Résilier son contrat d’assurance auto

Dans la précipitation, beaucoup oublient de résilier le contrat d’assurance auto de la voiture qui est déjà censé être vendu et avoir un nouveau propriétaire. Dès que la transaction est conclue, vous devez avertir votre assureur en lui envoyant une lettre de résiliation pour vente. Certaines compagnies d’assurance acceptent de faire la résiliation en ligne ou par téléphone. L’assurance de votre ancienne voiture sera directement suspendue à la date de cession.

Lire également : Quel type d’assurance auto choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour voyager, prennez une assurance et privilègier : l'aviation ou http://www.yacht-zone.com

Nos partenaires : Agence pour la création : webmarketing-seo.fr , Pour la rédaction : Redigeons.com