Votre maison est-elle prête pour l’hiver ? - Maison - Assurance Mutuelles

Votre maison est-elle prête pour l’hiver ?

Les saisons passent et on est tellement pris par la routine qu’on ne fait pas attention à certains éléments comme la préparation de sa maison. En effet, elle nécessite certains aménagements, notamment à l’arrivée de l’hiver pour éviter au maximum les dommages et pour faire des économies d’énergie. Dans ce dossier, nous allons faire un zoom sur les préparations que vous devez effectuer pour que votre maison soit prête pour affronter ces basses températures.

Vérifier le système de chauffage

Il est à rappeler que même si votre chaudière ne présente aucun dysfonctionnement en particulier, un entretien tous les ans est obligatoire. Cette obligation concerne particulièrement toute chaudière, qu’elle tourne au fioul, au gaz, au charbon, au bois ou qu’elle soit combustible et qui a une puissance comprise entre 4 kW et 400 kW. C’est alors le bon moment pour le réaliser et pour ce faire, il faudra faire appel à un professionnel.

Cet entretien va limiter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone. On pourra également remplacer certains éléments comme les filtres de l’appareil pour qu’il soit moins énergivore et pour qu’il puisse vous accompagner le plus longtemps possible. Après cet entretien le professionnel, on vous donnera un document qui certifiera son intervention. Il faudra le garder précieusement, car en cas d’incendie, si vous ne le présentez pas à votre assureur, il pourra réduire votre indemnité de 20%. Pensez également à faire nettoyer les conduits.

On n’en parle pas beaucoup, mais depuis le 8 mars 2015, la présence d’un détecteur avertisseur autonome de fumée normalisé est obligatoire. En avez-vous chez vous ? Pour éviter tout accident et tout conflit avec votre compagnie d’assurance, faites-en installer. Même s’il n’est pas obligatoire, il serait aussi prudent d’avoir un détecteur de monoxyde de carbone.

Faire ramoner la cheminée

Votre maison est-elle prête pour l’hiver ?
Faire ramoner la cheminée avant l’hiver

Dans certains cas, les feux de cheminée sont responsables des incendies domestiques. C’est pour éviter ce type d’accident qu’il est obligatoire de faire ramoner les conduits de fumée des cheminées au moins deux fois par an. La première doit être réalisée pendant la période de chauffe. Cet entretien concerne également les inserts et les poêles à bois ou à granulés.

Ce ramonage doit alors être inclus dans la liste des préparations de votre maison pour l’hiver. Ceci va également limiter la production du monoxyde de carbone. Faites appel à un ramoneur professionnel qualifié.  Comme pour l’entretien de la chaudière, vous aurez aussi un document attestant l’intervention. A défaut d’entretien de l’installation, votre assureur peut appliquer une réduction de 20% sur votre indemnité.

Inspecter la toiture et les gouttières

Faire ramoner la cheminée
Inspecter la toiture et les gouttières

Pour cette vérification, il faut voir à l’intérieur s’il y a des traces d’humidité sur les murs, les plafonds ou les combles. Si vous en trouvez, c’est qu’il y bien une infiltration quelque part et qu’il faudra la réparer avant l’hiver.

Allez sur le toit pour enlever la mousse, pour vérifier l’imperméabilité du toit, notamment des certaines tuiles qui ne sont plus en bon état. Si vous ne pouvez pas monter sur votre toiture ou si vous voulez avoir un avis précis, faites appel à un professionnel. Il pourra faire un simple nettoyage, mais vous pourrez également lui confier les réparations.

Avant que les températures chutent, vous devez vous assurer que vos gouttières ne sont pas obstruées. Pendant l’hiver, l’eau qui stagne dans la gouttière peut le déformer ou l’endommager, ce qui va par la suite conduire à des infiltrations d’eau dans la maison.

Revoir l’isolation thermique

Certains ménages voient leur facture d’énergie augmenter à l’arrivée de l’hiver. Ceci peut s’expliquer par votre consommation en chauffage. Pour ne pas être obligé à mettre à fond son chauffage et à le faire tourner 24 heures sur 24, revoyez votre isolation thermique. Envisagez ces travaux d’isolation dès le printemps ou l’été en commençant par le toit et poursuivez avec les murs ou les fenêtres.

Quelques semaines avant l’arrivée de l’hiver, vous n’aurez plus qu’à mettre en place des solutions qui vont maintenir la chaleur à l’intérieur. Vous pouvez par exemple isoler les combles ou changer les joints sur les ouvertures. Il existe aussi de petites astuces qui vont vous permettre de limiter les déperditions de chaleur. Installez par exemple des rideaux plus lourds sur vos fenêtres.

Les aménagements extérieurs à faire

Il serait aussi judicieux de faire quelques aménagements dans votre jardin pour ne pas avoir à faire face à un grand chantier à l’arrivée des beaux jours. Même si l’hiver n’est pas encore là, purgez les robinets extérieurs et vidangez les appareils qui utilisent l’eau. Si vous n’allez pas y avoir recours pendant cette saison, coupez l’alimentation d’eau de ce secteur et pensez à bien déverser toute eau contenue dans les tuyaux.

Dès que vous ne pouvez plus vous accorder des séances de baignade, hivernez votre piscine. Pour votre sécurité, on vous conseille de rentrer votre mobilier de jardin. Si vous n’avez pas assez d’espace dans votre garage, par exemple, vous pouvez tout simplement le couvrir.

Que ce soit au garage ou dans la cave, recouvrez les conduites d’eau qui sont exposées au froid avec du polyéthylène. Vous devez aussi protéger votre compteur d’eau contre le gel en l’entourant d’un isolant efficace. Pensez à le vérifier régulièrement l’affichage pour voir s’il y a une anomalie pouvant être liée à une fuite. Pour vos plantes, il faut installer un voile d’hivernage.

Avant l’arrivée de l’hiver, on vous conseille également de passer chez votre assureur pour revoir avec lui les clauses de votre contrat d’assurance habitation. Assurez-vous que vous avez une garantie événements climatiques. Cette dernière pourra être jouée pour avoir une couverture contre la neige ou la grêle et les désagréments de cette saison. La garantie des eaux est souvent comprise dans les contrats d’assurance habitation, mais ce n’est pas toujours le cas des dégâts du gel. Vérifiez bien cette clause pour éviter les mauvaises surprises.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour voyager, prennez une assurance et privilègier : l'aviation ou http://www.yacht-zone.com

Nos partenaires : Agence pour la création : webmarketing-seo.fr , Pour la rédaction : Redigeons.com