Voyage à l’étranger : assurer sa voiture

Lors d’un voyage à l’étranger, il est bien pratique d’avoir son propre véhicule avec soi. Même si vous n’y restez que pour quelques jours, vous n’êtes pas à l’abri d’un petit incident. C’est pour cette raison qu’il serait judicieux d’avoir la couverture d’une assurance. Avez-vous déjà une assurance ? Quelles sont les modalités de couverture de celle-ci pour un séjour à l’étranger ? Faut-il prendre une autre police d’assurance ? Faisons le point.

Votre assurance auto française vous couvre à l’étranger

Si vous avez un contrat auprès d’une compagnie d’assurance française, votre couverture ne se limite pas uniquement à la France. Dans le dos de la carte verte, vous trouverez la liste des pays avec laquelle la France a signé une convention multilatérale, ce qui vous permet d’avoir une couverture dans ces pays. Pour ce séjour à l’étranger, notamment dans un de ces pays, votre assurance auto est toujours valide. Votre assureur ne vous demandera même pas une augmentation de cotisation. Pour que ce voyage se déroule tranquillement, n’oubliez pas cette carte verte. Elle ne sera pas contrôlée aux frontières, mais c’est elle qui sera votre meilleur atout en cas d’accident.

Lire aussi – Peut-on assurer une voiture qui n’est pas à son nom ?

Les pays retrouvés sur le dos de la carte verte

Dans cette liste des pays où votre assureur français s’engage à vous couvrir, on retrouve 44 pays exactement. Parmi ces Etats, il y a tous les pays membres de la CEE. On y retrouve également entre autres la Suisse, la Croatie, l’Andorre, La Norvège et le Liechtenstein. Comprenez donc que si votre destination ne figure pas sur cette liste, vous n’aurez aucune couverture. Pour être serein pendant votre séjour, il est conseillé de souscrire un contrat d’assurance auto dès votre passage en douane.

assurance-auto-sejour-a-l-etranger

Avant votre départ, prenez tout de même le temps de voir votre assureur. Exposez-lui votre situation. Il pourra aussi mieux expliquer les garanties françaises qui sont applicables pour votre séjour dans le pays de destination. Profitez-en aussi pour lui questionner sur les exclusions de garanties et les services d’assistance disponibles comme le rapatriement et l’hébergement en cas d’immobilisation de la voiture.

Dossier – Assurance : l’usage de son véhicule personnel à titre professionnel

L’identification de certains pays barrée sur la carte verte

En effet, si vous vous penchez bien sur cette liste, vous retrouverez que les lettres d’identification pour certains pays soient barrées. Ceci dit que vous n’aurez donc pas de couverture dans ce pays. Pour l’avoir, il faudrait souscrire une assurance frontière auprès d’une société française en France. Il est également possible d’opter pour la souscription à une assurance délivrée à la frontière du pays. Pour cette seconde option, plus précisément pour l’assurance auto frontière, vous aurez des garanties minimales obligatoires et sa durée de validité est limitée.

La durée de temps de couverture à l’étranger

Comprenez aussi que même si votre assurance auto auprès d’une compagnie française est valable dans votre pays de destination, sa validité n’est pas à vie. Comme pour un séjour à l’étranger pour plus de six mois, on ne peut plus vous considérer comme un résident français. Vous devenez un résident du pays d’accueil et ceci s’accompagne de quelques formalités administratives. Vous devez par exemple demander une immatriculation étrangère pour votre voiture et automatiquement, l’assurance auto devra être conforme à la réglementation de votre nouveau pays de résidence. Vous devez également voir auprès de votre ancien assureur pour les modalités de résiliation de contrat pour ne pas payer deux fois votre assurance auto, dont l’ancienne qui n’est plus valable.

Découvrir aussi – La réglementation sur l’immatriculation d’un véhicule

Prendre une assurance locale

Si vous vous retrouvez dans l’obligation de prendre une assurance dans le pays de destination, il est conseillé de vous renseigner auprès de votre ambassade ou consulat. On vous apportera toutes les informations, les prérequis et les obligations en termes d’assurance auto dans le pays d’accueil. En effet, dans certains pays étrangers, il y a des réglementations un peu particulières. Pour le cas de l’Angleterre et de l’Espagne, par exemple,  la souscription à une assurance auto est automatique, mais pour l’Espagne, cette souscription permet d’avoir automatiquement la garantie responsabilité civile via la couverture française. Pour les Etats-Unis, vous devez avoir un permis de conduire international pour avoir une assurance auto. En Chine, on n’a pas vraiment la garantie responsabilité civile, mais il y a un équivalent.

Vous ne devez pas fermer les yeux sur ces obligations, car si on vient à vous contrôler ou si vous êtes impliqué dans un accident, les sanctions peuvent être très sévères. On peut vous exiger une amende considérable, vous pouvez passer quelques jours en prison et au pire des cas, on vous expulsera et vous ne pourrez plus revenir dans ce pays.

A découvrir – Conduite en état d’ébriété : qu’est-ce que vous encourez ?

assurance-auto-sejour-a-l-etranger

Prendre une assurance internationale temporaire

Pour être tranquille pendant ce séjour à l’étranger, vous pouvez souscrire une assurance auto temporaire en France. Vous avez compris qu’il s’agit d’un contrat temporaire limité dans le temps. La validité de ce contrat doit correspondre à la durée de votre séjour. Il faut aussi comprendre que même si c’est une assurance auto à part et même si vous le signez avec votre assureur actuel, vous n’aurez pas autant de garanties.

L’assurance auto internationale temporaire s’accompagne de quelques conditions à la souscription. Vous ne pourrez par exemple pas l’avoir si vous avez moins de 21 ans et si la validité de votre permis est inférieure à deux ans. Si vous êtes jeune conducteur, les compagnies d’assurance ne pourront pas vous accorder une assurance auto internationale. Pour ce qui est de la durée du contrat d’assurance, le souscripteur est libre de le définir. Toutefois, l’assureur limite cette durée à trois jours minimum et à trois mois maximum.

Il faut comprendre que les garanties pour une assurance auto internationale sont à peu près les mêmes qu’une assurance au tiers. Vous aurez la garantie responsabilité civile qui couvrira les dommages causés à un tiers pendant le séjour. Pour la plupart des cas, elle est accompagnée d’une protection juridique, mais prenez le temps de vérifier l’existence de cette dernière dans votre contrat. Pour avoir une bonne couverture, n’hésitez pas à prendre des garanties supplémentaires comme la garantie conducteur, la garantie dommages collision ou tous accidents et l’assistance en cas de vol ou d’accident.

Lire également – Je veux louer un camping car : mon permis de voiture me suffit-il ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Pour voyager, prennez une assurance et privilègier : l'aviation ou http://www.yacht-zone.com

Nos partenaires : Agence pour la création : webmarketing-seo.fr , Pour la rédaction : Redigeons.com