Assurance vie et assurance décès : c’est quoi la différence ?

Vous ne faites pas la différence entre l’assurance vie et l’assurance décès en raison de leur appellation qui prête à confusion ! Et, pourtant elles sont de nature très différente et ne répondent pas aux mêmes objectifs. La première est de type épargne et vise à se constituer un capital fructifiant ; la deuxième est de type prévoyance visant à garantir des conséquences d’un décès prématuré.

assurance vie décés

Assurance vie et assurance décès : c’est quoi la différence ?


L’assurance vie est un contrat qui permet à l’assuré de se construire un capital grâce aux intérêts versées par l’assureur. Le souscripteur à ce type de contrat est libre de choisir son rythme : verser une prime unique ou alimenter progressivement par des versements libres. Il s’agit donc d’un produit d’épargne. A échéance (en général 8 ans au moins après la conclusion), l’assureur versera un capital, correspondant aux primes versées revalorisées à un taux défini contractuellement, à l’assuré ou à son bénéficiaire en cas de décès. L’assurance vie permet de faire fructifier des fonds tout en poursuivant un objectif à long terme : financer un projet ou un investissement immobilier, retraite… En conclusion, bien qu’il s’agisse d’un contrat assurance, l’assurance vie est un placement financier qui offre beaucoup de souplesse dans la gestion de la performance financière, et qui possède de grands avantages en fiscalité et en droits de succession et transmission.
L’assurance décès, quant à elle, est un outil de prévoyance : en contrepartie d’une prime régulière que l’assuré versera, l’assureur garantit un capital financier aux bénéficiaires si ce dernier venait à décéder. L’assurance décès est souvent utilisée en matière immobilière pour garantir un prêt octroyé par un établissement financier à l’assuré. Elle permet aussi d’assurer l’avenir de ses proches et d’organiser sa succession.
Aujourd’hui, la plupart des assureurs offrent la possibilité de combiner les deux contrats en un seul « assurances mixtes » afin que les primes versées ne le soient pas à fonds perdus.
En somme, ces deux types de contrats, assurance vie et assurance décès, permettent d’assurer la sécurité matérielle de ses proches et trouvent leur intérêt à tout âge, même si on est encore jeune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *