Ce qu’il faut savoir sur l’assurance mariage et l’assurance divorce

Avec le nombre de divorces (366 prononcés par jour) et d’annulation de mariage (environ 3 000 par jour) qui ne cessent d’augmenter, les compagnies d’assurance ont flairé un nouveau créneau prometteur. C’est ainsi qu’ils ont lancé l’assurance mariage et l’assurance divorce. Voici ce que vous devez savoir avant de dire Oui …

L’assurance mariage

Cette formule est généralement proposée par les professionnels du mariage tels que les wedding-planners, les organisateurs de cérémonie, … Elle couvre deux principaux risques :

  • L’annulation en cas de force majeure : catastrophe naturelle ou autre raison imprévisible
  • L’annulation concernant les mariés, les témoins ou leurs proches : décès d’un proche, maladie, accident, …

Si votre mariage est annulé à cause d’une raison prise en compte par votre contrat, l’assurance devra vous rembourser tout ou une partie des dépenses engagées. D’une manière générale, le coût de l’assurance tourne autour de 2 à 3 % des frais totaux engagés.

Ce qu'il faut savoir sur l'assurance mariage et l'assurance divorce

L’assurance divorce

Avant même de se marier, il faudra déjà penser à cette forme d’assurance. Certes, quand on se marie, on n’a pas en tête qu’on pourrait se séparer un jour, mais il faut rester prudent. L’assurance divorce vous couvre contre les risques financiers que peuvent engendrer la séparation comme des pensions alimentaires impayées, des frais médicaux à partir du moment où vous quittez la mutuelle de votre ex-conjoint jusqu’à ce que vous ayez une nouvelle assurance santé, …

Pour bénéficier de cette formule, il faut avoir versé au moins six mois de cotisations. Le montant de la prime dépend du montant de la pension à verser éventuellement. Ce type de contrat peut durer de 12 à 18 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *