CPAM 23 de la Creuse est en tête du palmarès des caisses en 2011

Pas encore de vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 25 juin 2015)

La CPAM 23 de la Creuse se dresse au sommet du palmarès des caisses en 2011

La CPAM 23 du département de la Creuse est en tête du palmarès annuel des caisses qui a été réalisé à base de critères sur la gestion et le service aux assurés.
En effet, la CPAM de la Creuse, petite dans son taille, grandiose dans ses actions. En 2011, elle s’est dressée au sommet du palmarès des performances parmi 102 caisses françaises. Elle compte 101 agents avec 80.766 assurés sociaux du régime général.
7 ans en arrière, en 2004 la CPAM de la Creuse a été classée à la 112ème position parmi 128 caisses. A l’époque, la Caisse nationale s’apprêtait à effectuer des regroupements pour diminuer les charges et bien sur, les agences en dernières places étaient les cibles de la Caisse nationale.

CPAM 23 de la Creuse

Cependant, en 2009, la CPAM 23 a réussi à atteindre la 6ème place, en 2010, elle est 4ème et en 2011 elle décroche le sommet du palmarès.
Une belle performance expliquée par Marie-Joëlle Limouzin, la responsable du secteur régulation, par le fait que « les équipes sont si petites qu’un dysfonctionnement est vite repéré et donc corrigé. A contrario, une bonne idée ne risque pas de se perdre dans les strates hiérarchiques ».
De plus Béatrice Bernard, la responsable du secteur prestation, a précisé que «pour mobiliser tout le monde, il n’est pas nécessaire d’organiser plein de réunions, tous les gens concernés sont à portée de main ».
L’une des responsables a ajouté que l’un des atouts de la CPAM 23 est la polyvalence. Une autre responsable estime qu’au CPAM de Creuse « la polyvalence ne signifie pas que tout le monde peut tout faire mais que tout le monde sait qui fait quoi et comme l’aider ou le compléter si nécessaire. C’est plutôt de la polycompétence. Cela permet aussi d’améliorer la performance de chacun, et donc de l’ensemble ».
Joëlle Rouzeaud, responsable du secteur ressource, a ajouté que «lorsqu’un délégué va chez un professionnel de santé, il pourra élargir sa mission afin de répondre aux demandes d’autres secteurs de la Caisse »
En fait, la CPAM de la Creuse a inventé la CNAJAP, cette activité qui assure la durabilité de l’effectif ainsi que son renouvellement puisque des embauches ont été réalisées.
Franck-Etienne Rétaux, le directeur de l’agence a expliqué que  « si tout cela a été possible, c’est grâce à l’investissement des agents de la caisse. Ici, pas de primes d’intéressement ou de résultats mirobolantes, tout le monde a la même et tout le monde est impliqué ».
D’autre part, l’absentéisme est dans ses plus bas niveau au CPAM 23, Roland Lair, le président de la CPAM 23, a souligné qu’ « il y a une forme de fierté, d’identité creusoise, dans l’investissement des personnels, ils se sont battus pour que leur Caisse survive et leurs emplois restent ici ».
En ce qui concerne les assurés Mme Bernard a insisté sur le fait qu’ils ont pu sentir cette excellence :« C’est simple, en Creuse le délai de délivrance d’une carte Vitale est de sept jours. Autre exemple, le délai de versement des premières indemnités journalières est de 23 à 24 jours en moyenne contre 60 à 66 ailleurs ».

One Response to CPAM 23 de la Creuse est en tête du palmarès des caisses en 2011

  1. madelmont dit :

    Je suis fier d’avoir travaillé dans cette CPAM et d’avoir pu contribué à mon niveau à tendre vers l’excellence.
    Longue à la CPAM de la Creuse.
    S.madelmont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *