Crash boursier : une menace pour le secteur assurance ?

Crash boursier : une menace pour le secteur assurance ?

(Mis à jour le: 4 août 2017)
Evaluer cet article

Il faut dire que les bourses du monde entier ont connu un lundi noir le 24 août. Toutes les bourses ont chuté en raison de la stagnation de l’économie chinoise. Pôle économique majeur du monde, la Chine a connu une baisse historique de ses bourses notamment celles d’Hong-Kong à hauteur de 5 %. Cette situation a eu un impact non négligeable sur les compagnies d’assurance françaises. Cette crise boursière représente-t-elle toutefois une menace pour ce secteur qui a toujours résisté aux crises financières ?

Les bourses des assurances ont chuté

Sans surprise, ce mini crash boursier a provoqué la chute des bourses des compagnies d’assurance présentes en France. Ce n’est pas étonnant vu que la bourse de Paris a reculé de 5,35 % lundi. La CNP Assurances a par exemple perdu 3,80 %, un chiffre raisonnable comparé aux -5,35 % des actions du CAC 40. Les bourses des assurances comme AXA ou Allianz ont quant à elles reculé de 4 % et des poussières. Les actions sont ainsi dévalorisées et cela impacte tout de même le secteur tout entier. En effet, les unités de compte composées pour la plupart d’assurance-vie représentent entre 10 % et 20 % des encours de certaines sociétés d’assurance à savoir Groupama, le CAC 40 ou le CNP.

Lire aussi Fondation de la BALL en Chine : la Suisse veut en faire partie

Une menace pour les assureurs ?

Selon les analystes, cette situation pourrait fragiliser le secteur de l’assurance et la réassurance en raison du fait que cette correction boursière intervient alors que le secteur, plongé dans la spirale infernale de la crise des marchés d’actions, fait déjà face au déclin des taux d’intérêts sans risques. Malgré le fait que les assurances ont obtenu un rendement satisfaisant à hauteur de 10 % cette année, le secteur reste fébrile. Les assureurs n’ont plus qu’à réviser leur stratégie de gestion d’actifs et espérer que cette crise boursière ne s’éternise pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *