Crédit agricole : Eviter de s’en approcher à cause de la crise financière au Portugal - Actualités, Banque finance - Assurance Mutuelles

Crédit agricole : Eviter de s’en approcher à cause de la crise financière au Portugal

(Mis à jour le: 25 juin 2015)
Evaluer cet article

La bourse de Paris a été influencée par les craintes sur l’environnement financier, ce qui l’a amenée à effacer tous ses gains depuis début 2014. Apparemment, les investisseurs ne veulent pas continuer à s’engager dans le secteur de la banque, étant donné que les résultats semestriels vont bientôt être connus.

finance

En ce qui concerne le Crédit agricole, elle demeure la seule à avoir une valeur financière en croissance dans le cours de CAC 40 depuis le début de cette année. De plus, la cotation bancaire au Portugal pour Banco Espirito Santo (BES) a été suspendue, après que les retards sur les paiements pour l’une des filiales du groupe aient été révélés. Cela traduit une crainte sur la survenue d’une crise dans le secteur bancaire au Portugal. Pourtant le Crédit Agricole détient encore 15% dans les actions de cette banque.

En outre, la justice en Amérique maintient les sanctions contre les banques qui ont opposé son embargo. Au début, c’était d’abord BNP Paribas, puis la banque allemande Commerzbank qui a dû s’acquitter d’une amende de 600 à 800 millions de dollars pour clore la procédure.

Ainsi, pour l’heure, il serait plus prudent de se tenir loin des actions du crédit Agricole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour voyager, prennez une assurance et privilègier : l'aviation ou http://www.yacht-zone.com

Nos partenaires : Agence pour la création : webmarketing-seo.fr , Pour la rédaction : Redigeons.com