Crédit renouvelable : remboursement de plus en plus anticipé de la part des clients - Banque finance - Assurance Mutuelles

Crédit renouvelable : remboursement de plus en plus anticipé de la part des clients

(Mis à jour le: 25 juin 2015)
Evaluer cet article

D’après le bilan un an après sa réforme, Cetelem, une marque de crédit chez BNP Paribas, le crédit permanent fait l’objet d’utilisation avec précaution.

Cetelem a octroyé près de 40000 crédits revolving en 2013, ce qui représente environ 1600euros. Selon la directrice de Cetelem France Isabelle Chevelard lundi dernier, c’est un « niveau satisfaisant », à l’heure où le domaine de la consommation est amorphe.

Durant les 5 années précédentes 2013, le crédit à la consommation a décru de presque un quart, tandis que le crédit permanent a chuté à près de 40%, d’après le rapport de l’Association française des sociétés financières (ASF).

Crédit consommation
Crédit consommation

Isabelle Chevelard indique que le taux de crédit à la consommation n’a jamais été aussi bas dans l’Hexagone depuis 15 ans. Les consommateurs sont très prévoyants et raisonnables en matière de crédits.

En 2013, environ un quart des clients ont souhaité rembourser leur crédit permanent dans les deux ans.

Isabelle Chevelard explique que Cetelem a voulu tirer profit de la loi Lagarde pour effectuer une réforme de ses produits en crédit revolving, afin de préserver sa place parmi les offres de prêts et pour se conformer aux nouvelles exigences.

En tant que tel, le crédit permanent est une trésorerie à laquelle on peut recourir n’importe quand, mais le taux d’intérêt sera plus important.

Les clients ont trouvé que ce dispositif était trop onéreux et pas assez clair, en particulier concernant la durée d’acquittement. Ainsi, ce type de crédit a été soumis à une réglementation plus contraignante en 2011 à travers la loi Lagarde et cette année avec la loi Hamon.

Cetelem se réjouit du fait que l’année dernière, 26% des utilisateurs ont opté pour le remboursement des crédits renouvelables dans un délai n’excédant pas 2 ans, ce qui est plus court que le délai prévu par la loi.

Isabelle Chevelard explique que les clients sont de plus en plus prudents et ne souhaitent pas s’engager de manière irréfléchie dans ce type d’offre de crédit. Par ailleurs, le remboursement se fait beaucoup plus tôt.

Instaurer des offres plus conformes aux attentes des consommateurs

Les durées de remboursement tournant autour de 6 à 60 mois, les taux décroissent en fonction du délai de remboursement. L’agence de notation sociale Vigeo a estimé que l’offre Cetelem était « responsable ».

Par ailleurs, Isabelle Chevelard indique que le souhait du groupe était d’adapter les offres aux besoins des clients et de leur permettre à travers ces offres de financier des mini-projets ou de faire face à des imprévus, sans recourir forcément aux découverts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour voyager, prennez une assurance et privilègier : l'aviation ou http://www.yacht-zone.com

Nos partenaires : Agence pour la création : webmarketing-seo.fr , Pour la rédaction : Redigeons.com