Euro-Assurance se lance dans le parrainage

Spécialisé dans le marché des assurances autos et motos, le courtier Euro-Assurance qui propose des services 100% en ligne compte élargir son domaine d’influence en misant sur un programme de parrainage. La compagnie n’a cessé de se développer en quatre ans, rivalisant avec des leaders comme Eurofil ou Direct Assurance, avec le but de pénétrer le marché des services d’assurance en ligne. Travaillant en tant que courtier indépendant depuis une quarantaine d’années avec la société intégralement digitale, Assu 200, qui dispose d’un réseau de 350 agences qui fournit les prestations d’assurance de Generali, Covéa, Axa ou Allianz, Euro-Assurance se lance dans des stratégies marketing innovantes pour se tisser sa toile.

Le parrainage : stratégie tendance

Euro-Assurance se lance dans le parrainageEuro- Assurance se lance dans une nouvelle stratégie : l’offre de parrainage qui est bénéfique à la fois pour le parrain et le parrainé. Le succès du principe n’est plus à démontrer et continue de profiter aux banques en ligne. Depuis maintenant 20 ans, Direct assurance, présent dans le secteur, comptabilise actuellement 200 000 parrains. Dimitri Proust, chargé du projet chez Assu 2000, qui a demandé l’avis des clients pour créer la formule, a expliqué qu’il s’agissait d’un simple raisonnement, à savoir celui qui se base sur le fait que neuf clients sur 10 soient satisfaits de leurs services, ce qui amène à l’idée de promouvoir la société à travers ces derniers. Le courtier a préféré distribuer des chèques et des remises plutôt que d’offrir des cadeaux. Une personne qui adhère à un contrat auto ou moto de la compagnie sur recommandation Assu 2000 permet au parrain de gagner 45 euros et le nouvel adhérant bénéficie de 30 euros de remise sur la première mensualité. Le principe est donc de faire profiter à tous du système de parrainage.

Un modèle s’inspirant des GAFA

Le marketing est quelque chose que le courtier maîtrise bien. Et pour preuve, au mois de décembre de l’année dernière et en mai dernier, la vente des contrats d’assurance sur vente-privee.com a fait le buzz. David Guyonnet, directeur des opérations chez Assu 2000, précise que la commercialisation n’a pas atteint de chiffres faramineux, mais que cela a permis de se faire connaître et de prouver que l’assurance pouvait se vendre de la même façon qu’un produit non anxiogène. Il ne s’agit en aucun cas de mettre l’assurance dans le collimateur des produits spéciaux.

Par ailleurs, le courtier n’hésite pas à utiliser les réseaux sociaux comme moyen de vendre les activités. L’ancien directeur général de Protegys services ajoute qu’il ne faut pas se tromper, car c’est le fait d’être visible sur le web qui pousse les gens à venir en agence. Les activités sur les réseaux sociaux en matière de gestion de relation client à long terme sont boostées. Mais ces réseaux ne constituent pas pour autant des outils de vente directe.

Le chiffre d’affaires du courtier Euro-Assurance atteint environ 18 millions d’euros, dont  90 % pour l’auto et les deux-roues, avec la gestion de près de 140 000 contrats, souscrits par 120 000 clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *