Evasion fiscale aux Etats-Unis : Crédit Suisse sur la sellette - Assurance, Banque finance - Assurance Mutuelles

Evasion fiscale aux Etats-Unis : Crédit Suisse sur la sellette

(Mis à jour le: 11 juillet 2014)
Evaluer cet article

La banque Crédit Suisse est soupçonnée par le régulateur des services financiers de l’Etat de New York, Benjamin Lawsky, d’avoir menti lors des enquêtes sur l’évasion fiscale. Ce dernier leur a demandé de lui fournir les documents concernant les opérations new yorkaises. Le superintendant des services financiers de l’Etat de New York veut mesurer la part de responsabilité de la branche new yorkaise de la deuxième banque suisse à propos des placements que celle-ci suggère à ses riches clients.

Credit-Suisse-cs-stock

Une offensive contre l’évasion fiscale a été mise en œuvre par les Etats-Unis et le Crédit Suisse en a été affecté. Depuis 2011, le département américain de la justice mène des enquêtes sur le modèle suisse de banque privée ainsi que sur son rival UBS qui a avoué avoir donné son aide à ses clients américains pour pouvoir échapper au fisc.

Le département de la justice opte pour une négociation afin de finaliser le règlement des supposées fraudes de la banque Crédit Suisse. Mais il tient aussi à ce que la filiale concernée plaide coupable, confirme le New York Times. D’ailleurs, ce dernier rappelle qu’UBS avait accepté un règlement négocié d’un montant supérieur à 780 millions de dollars, versé en 2009.

Toutefois, Crédit Suisse est persuadé de pouvoir trouver un accord avec le département de justice américaine. En tout cas, elle a mis de côté 425 millions de francs supplémentaires pour que ses provisions pour litiges aux Etats-Unis atteignent les 720 millions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour voyager, prennez une assurance et privilègier : l'aviation ou http://www.yacht-zone.com

Nos partenaires : Agence pour la création : webmarketing-seo.fr , Pour la rédaction : Redigeons.com