Faille de sécurité « Heartbleed » : les banques suisses affectées

(Dernière mise à jour : 25 juin 2015)

Cette semaine, on vient de découvrir que les banques suisses sont aussi touchés de la faille de sécurité « Heartbleed ». Le Crédit Suisse et de nombreux autres établissements sont également concernés. Leur site de banque en ligne n’est pas assez sécurisé.

heartbleed

Ce jeudi, selon Blick, une expérience a été initiée par le Parti pirate du canton d’Argovie. Des experts en informatique ont effectué des tests sur les sites de banque en ligne des établissements bancaires suisses sur la faille de sécurité « Heartbleed ». Ceci avait pour objectif de vérifier le niveau de sécurisation des mots de passe et des numéros de carte de crédit.

Le verdict est tombé : 42 sur les 51 banques soumises au test n’ont pas encore remédié à la faille, alors qu’il suffit juste de faire une mise à jour pour que le problème soit résolu. Pour une banque, le processus prend cependant davantage de temps car de nombreuses autorisations sont demandées.

De nombreux sites affectés

Selon la NZZ, la banque UBS, ce qui n’est pas le cas de Crédit Suisse, n’est pas parmi ceux qui figurent dans la liste car elle ne se servait pas du logiciel concerné.

A l’échelle mondiale, de nombreux sites sont touchés par cette fragilité. E-Bay, Google, Facebook ainsi que Youtube, Gmail ou encore Dropbox en font partie.

Ceux qui souhaitent renforcer la sécurité de leur mot de passe peuvent tester ce dernier en se rendant sur le site http://filippo.io/Heartbleed/.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *