La loi Lagarde, deux ans déjà!

La loi Lagarde porte-t-elle ses fruits?

Deux ans déjà depuis l’instauration de loi Lagarde. Cette loi qui offre aux personnes qui souhaitent réaliser un emprunt de choisir l’assurance qui correspond le mieux à leurs crédits immobilier.
Ceci a permet de stopper les pratiques souvent utilisés chez les banques qui obligent leurs clients de choisir leur propre assurance de prêt.

La Loi Lagarde

En quoi consiste une assurance emprunteur ?

En effet, une assurance emprunteur est très importante pour couvrir un crédit en cas d’un décès ou d’invalidité de l’emprunteur. Elle accompagne tout type de prêt, particulièrement ceux de longue durée.
L’assurance emprunteur permet à une banque de s’assurer de retrouver son capital prêté et évite au client emprunteur la saisie de ses biens pour payer ses échéances en cas d’invalidité.

Alors la loi Lagarde a-t-elle permet plus d’avantages aux emprunteurs ?

La loi Lagarde est venue d’ailleurs, confirmer une pratique proscrite depuis toujours dans le Code de la consommation, mais que les banques la contournent.

Crédit immobilier

En 2010, cette loi a rajouté 2 nouvelles consignes qui consistent dans le fait que toute banque doit justifier son refus de l’assurance choisie par le client par écrit. De même, cette nouvelle loi interdit aux banques de proposer un taux d’emprunt plus bas.
Selon des comparateurs d’assurance et des sources, la loi Lagarde a réellement porté ses fruits, puisque beaucoup de banques et d’assurances ont du réduire leurs tarifs et améliorer leurs services et leurs garanties.
Même les contrats groupes ont vu des réductions et des changements ce qui a offert l’opportunité aux jeunes (tous ceux qui ont moins de 45 ans) de s’offrir ce type de contrat.
Selon le comparateur d’assurance Meilleurtaux, « un jeune non-fumeur de 27 ans, empruntant, à 0,27%, 118.000 euros sur 15 ans. Quand sa banque lui proposera une assurance groupe à 4.779 euros, il pourra espérer décrocher une assurance individuelle à 1.770 euros. Soit une économie de 63% ».
Il reste aux emprunteurs de bien vérifier et comprendre les garanties et les exclusions mis à son disposition par les assurances, vu le nombre croissant des assurances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *