Les astuces pour augmenter la rentabilité de votre assurance-vie

Astuces pour réduire sa prime d'assurance-vieEn France, l’assurance-vie est le produit star des compagnies d’assurance. C’est une formule rentable et sûre qui permet de se constituer un fond important. Pour augmenter sa rentabilité, voici les points sur lesquels vous devez vous focaliser.

 

Les frais d’entrée

Ces frais vous sont généralement prélevés à la souscription du contrat, mais la compagnie peut également les prélever à certaines occasions au cours de votre contrat. Le taux de ces frais n’est pas le même selon les agences, mais quelle que soit votre agence, il vous est possible, voire recommandé de le négocier. Si vous arrivez à négocier le taux le plus faible, votre assurance sera rentable en peu de temps. Certaines agences proposent des assurances-vie sans frais d’entrée. Il est vrai que c’est la meilleure opportunité, mais attention, assurez-vous qu’il s’agisse vraiment d’un facteur de rentabilité en vous basant sur les autres frais.

Les frais de dossiers

Quel que soit le produit d’assurance que vous souscrivez, vous devrez toujours payer les frais de dossier et contrairement aux frais d’entrée, ils ne sont pas négociables. Toutefois, pour mettre toutes les chances de votre côté, comparez les différents frais demandés par les différentes agences.

Les frais de gestion

Les frais de gestion sont les coûts qui influent le plus sur la rentabilité d’une assurance-vie. Ils sont prélevés de manière régulière sur votre épargne et plus votre contrat est important, plus la somme prélevée sera élevée. Pour vous assurer que la formule choisir vous apportera des bénéfices, essayez de vous projeter dans l’avenir sur plusieurs décennies. Calculez la rentabilité de votre assurance-vie sur 5, 10, 15 ans, voire plus puisque l’assurance-vie est une formule d’épargne à long terme. La meilleure option est de choisir un contrat avec des frais de gestion abordables.

Les frais d’arbitrage

Lorsque vous intervenez en cours de contrat, on dit que vous faites un arbitrage. L’intervention peut prendre différentes formes comme le transfert d’une somme d’un support à un support. Ceci est possible lorsque vous avez souscrit, par exemple, une assurance-vie multi-support. Le montant du frais d’arbitrage dépend alors de l’intervention réalisée. Il peut être fixe ou proportionnel aux montants que vous avez transférés.

Pour que ces frais n’avalent pas tous vos bénéfices, vous devez déterminer avant la souscription même votre profil.

  • Si vous ne prévoyez pas de faire des transactions de manière régulière durant le contrat, mais qu’un arbitrage survient de manière exceptionnelle, vous pouvez demander à votre agence à ce qu’elle soit gratuite du fait de son caractère exceptionnel
  • Si vous pensez faire des arbitrages de manière régulière, avant de signer le contrat, intéressez-vous aux clauses relatives aux frais d’arbitrage. Certaines agences autorisent des transactions gratuites en cours de contrat à condition que leur nombre ne dépasse pas trois par an

L’ancienneté du produit

Les formules les plus anciennes sont souvent les plus rentables surtout si elles suscitent toujours l’engouement des clients. Cette réputation signifie qu’elles ont fait leur preuve et que malgré les nouvelles formules qui ne manqueront pas d’être proposées, elles restent rentables. Puisqu’elles datent de plusieurs années, vous trouverez facilement des clients qui l’ont déjà adopté pour avoir leur retour et leurs avis sur le produit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *