L’espérance de vie des cadres dépasse celle des ouvriers : une inégalité sociale de santé

(Last Updated On: 6 décembre 2015)

Selon le dernier rapport du haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie, l’espérance de vie des cadres dépasse celle des ouvriers de six ans ; autrement dit les cadres ont la chance de vivre plus longtemps que les ouvriers.

L’espérance de vie des cadres dépasse celle des ouvriers : une inégalité sociale de santé

L’espérance de vie des cadres dépasse celle des ouvriers : une inégalité sociale de santé

C’est une inégalité des chances des deux catégories sociales, à savoir les cadres et les ouvriers, devant la maladie et la mort. Et c’est ce qu’on appel un phénomène d’inégalité sociale de santé. Cet écart peut s’expliqué le nombre de maladies déclaré pour chaque classe d’âge cependant il n’existe pas des causes directes qui expliquent ce lien catégories sociales et espérance de vie.
La compréhension, l’analyse, et l’exploitation  de ces liens font partie des taches principales que doivent accomplir les assurances maladie. Ces dernières sont appelées à comprendre ses liens puisque c’est bien eux qui permettent aux différentes catégories sociales l’accès aux soins pour différents motifs financiers. Ces assurances doivent avoirs ses informations afin de pouvoir mettre des offres de soins adéquates même si les facteurs qui expliquent cette inégalité n’ont aucun rapport avec elle.
A ce propos le haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie délivre que contrairement à ce que pensent les gens les chiffres examinés ne présentent pas une différence flagrante entre les dépenses individuelles moyennes des cades et des ouvriers.  Et qu’au contraire se sont les ouvriers âgés de plus de 75 ans qui ont des dépenses individuelles plus importantes que celles de l’autre catégorie.
Le rapport du conseil prend en considération d’autres facteurs d’inégalités sociales de santé tels que la cadre global de vie qui s’agit des modes et de l’hygiène de vie, du niveau d’éducation, des conditions de travail… ; les conditions essentielles pour l’accès au soin sur le territoire et la qualité d’un tel accès. Ces modalités d’accès aux soins doivent être parallèlement étudiées avec les politiques publiques et les autres politiques sociales.

Enfin le haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie trouve que malheureusement à cause du manque des données cliniques et sociales sur ces liens et l’insuffisance d’échantillon étudiés nous ne disposons pas la base des données suffisantes pour trouver les vraies causes des inégalités sociales de santé.

No votes yet.
Please wait...

2 Responses to L’espérance de vie des cadres dépasse celle des ouvriers : une inégalité sociale de santé

  1. Patricia dit :

    « Manque des données cliniques et sociales sur ces liens et l’insuffisance d’échantillon » ?? Je crois surtout qu’ils manquent de bon sens, un ouvrier qui inhale de la peinture , du goudron ou du charbon ça me suffit comme donnée !!
    Il y a vraiment une volonté de freiner les déclarations de maladie professionnelles afin de réduire les remboursements, c’est affligeant.

  2. nadine dit :

    Je ne voyais pas la chose sous cet angle mais que serait-ce pour le tarif de travaux dentaires? isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *