Mon pare-brise a un éclat : que faire ?

mon pare brise a un eclat que faire

Suite à la chute d’un petit objet ou un jet de caillou sur votre pare-brise, vous constatez un petit impact. Vous pensez que cela ne vaut pas la peine de s’alarmer, auquel cas vous auriez tort.  Au fil du temps, ce petit éclat  peut s’aggraver et devenir une fente qui vous contraindra à remplacer complètement votre pare-brise.  En cas d’impact, il est donc nécessaire de prendre des mesures dans les meilleurs délais.

Assurance « brise de glace »

Votre contrat d’assurance auto comporte généralement la garantie de bris de glace. En cas d’impact, il est plus judicieux de ne pas attendre pour faire jouer cette assurance bris de glace. Mais avant tout, il faudra vérifier si vous avez bien souscrit à ce type de garantie qui permet la réparation, voire le remplacement des éléments vitrés de votre véhicule (pare-brise, lunette arrière, vitres latérales et parfois même les feux ou phares). Néanmoins, la plupart des garanties bris de glace couvre le pare-brise. De toute manière, l’étendue des parties vitrées couvertes par votre assurance est explicitement mentionnée dans votre contrat.

Indemnisation : dans quelles conditions ?

Dans la plupart des cas, le droit aux indemnisations dans le cadre de l’assurance bris de glace est soumis à deux conditions. Comme précisé auparavant, il faut en premier lieu avoir souscrit ce type de garantie. Par ailleurs, le sinistre doit être qualifié comme « exclusif »,   c’est-à-dire qu’il ne faut pas que d’autres dommages aient été subis par votre voiture. Ainsi, si vous avez une vitre cassée et qu’en plus on vous a dérobé votre autoradio, l’assureur va considérer que le sinistre est dû à un vol et la garantie bris de glace ne pourra pas entrer en jeu.  Dans certains cas, l’assureur peut assortir une franchise à sa garantie bris de glace. Autrement dit, il se peut que seule une part des frais de réparation soit remboursée, le reste demeurant à votre charge.

Cependant, la  garantie bris de glace a l’avantage de ne pas avoir d’impact sur votre coefficient bonus/malus. Cela est dû au fait que cette garantie soit généralement jouée sans qu’un tiers ne soit impliqué. En revanche, lorsque vous avez déclaré en une seule année un certain nombre de sinistres dans la catégorie« bris de glace », votre assureur pourrait augmenter le montant de votre cotisation.

Modalité de déclaration du sinistre

L’article L 113-2-4 du Code des assurances stipule que la déclaration de sinistre dans le cadre du bris de glace doit lui parvenir dans un délai maximum de  5 jours ouvrés. Le délai court à compter de la date de la constatation du sinistre. Il est important de joindre à la déclaration des pièces justificatives (attestation, devis, …). La déclaration sera transmise sous forme de lettre recommandée avec avis de réception. Cette lettre doit mentionner la date du sinistre, les circonstances, la nature des dégâts ainsi que les causes présumées. Il est primordial de respecter rigoureusement cette procédure de déclaration pour recevoir les indemnisations. vous pouvez également consulter l’article sur la démarche légale à suivre pour déclarer un accident de voiture.

Lorsque l’on roule on est souvent confronté à de petits accrochages, surtout en ville comme un rétroviseur cassé ou un feu cassé. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *