Assurance maladie : un changement alarmant pour les retraités vivant à l’étranger - Actualités, Mutuelle santé - Assurance Mutuelles

Assurance maladie : un changement alarmant pour les retraités vivant à l’étranger

(Mis à jour le: 25 juillet 2019)

La nouvelle est restée silencieuse et pourtant, elle est assez alarmante surtout pour les retraités Français qui vivent en dehors de la zone européenne et qui ne font que passer temporairement en France. En effet, depuis le 1er juillet 2019, un changement majeur est intervenu en ce qui concerne la prise en charge de leurs frais de santé. Qu’en est-il réellement ?

Une condition essentielle pour une prise en charge de la Sécurité Sociale

Avant le 1er juillet 2019, tous les travailleurs ayant cotisé au moins un trimestre pour leur retraite pendant leur carrière pouvaient bénéficier d’une prise en charge de leurs frais de santé même en vivant à l’étranger. Aujourd’hui, on parle bien au passé puisque cette loi a changé.

Désormais, il faut avoir cotisé pendant au moins 15 ans en France pour bénéficier de la prise en charge. Oui, il s’agit bien d’une nouvelle alarmante, mais pas pour tout le monde.

Les travailleurs actifs encore loin de la retraite peuvent encore y remédier tandis que ceux proches de la retraite et ceux déjà retraités sont directement visés.

La prise en charge des frais de santé changent pour les retraités

Qu’en est-il des retraités qui vivent à l’étranger ?

Les retraités vivant hors de l’Europe en souffrent encore plus puisque s’ils n’ont pas cotisé durant 15 ans et qu’ils passent en France de temps en temps pour se faire soigner, ils ne pourront plus bénéficier de prise en charge. Ainsi, ils devront payer et les frais de transport pour se rendre en France et les frais de soin une fois dans l’Hexagone ce qui ne ferait qu’augmenter leurs dépenses. Cela concerne aussi bien les soins urgents que les soins déjà programmés.

Des circonstances atténuantes ?

La seule chance pour que les retraités vivant à l’étranger bénéficient encore d’une prise en charge c’est que leur pays de résidence actuel ait passé une convention avec la France. Celle-ci doit clairement préciser que la Métropole reste la seule compétente en matière d’assurance maladie dans le pays de résidence. Si cela n’est pas le cas, alors il faudra se préparer dès maintenant.

La bonne nouvelle c’est que très peu de retraités Français (vivant en France ou à l’étranger) seront touchés puisque la grande majorité d’entre eux compte tous plus de 15 années de cotisation.

Une mesure pas si « nouvelle »

Il faut souligner que cette loi n’est pas aussi nouvelle qu’on le pense. En effet, la clause de 15 ans existait déjà, mais elle n’était valable que pour les travailleurs de nationalité étrangère. Ces derniers peuvent effectivement bénéficier d’une prise en charge de la Sécurité Sociale s’ils ont cotisé pour leur retraite pendant 15 ans en France. Désormais, ils ne sont plus les seuls à être soumis à cette loi puisque même les travailleurs Français sont concernés. Pour la Sécurité sociale, c’est une mesure qui abolit une forme de discrimination à la nationalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour voyager, prennez une assurance et privilègier : l'aviation ou http://www.yacht-zone.com

Nos partenaires : Agence pour la création : webmarketing-seo.fr , Pour la rédaction : Redigeons.com