Assurance auto : sur quels critères comparer ?

Nous le savons tous, comparer plusieurs offres est vivement conseillé avant de choisir son assurance auto. Pour cause, les tarifs peuvent varier d’une compagnie d’assurance à une autre. Mais parmi les devis obtenus, comment choisir le bon ? Sur quels critères axer sa décision ?

Le prix, critère essentiel mais non décisif sur le choix de l’assurance auto

La majorité des assurés arrêtent leur choix sur l’offre la moins chère. Cela se comprend, mais attention, le prix n’est pas forcément le critère le plus important pour trouver la meilleure assurance auto et bénéficier des meilleures garanties. En effet, avant d’établir le devis, les assureurs tiennent compte des points suivants :

  • le statut du conducteur : un jeune conducteur (conducteur de moins de trois ans) ou un conducteur malussé écopera d’une prime plus élevée que les autres
  • le nombre de garanties sélectionnées : plus la couverture est large, plus le coût sera élevé
  • le type de véhicule à couvrir : assurer une voiture sportive ou une voiture neuve haut de gamme coûte plus cher qu’assurer une petite berline d’occasion
  • l’usage du véhicule : si vous comptez prêter régulièrement le volant à d’autres personnes, il faut l’indiquer dès la souscription du contrat, car cela influe sur le facteur risque
  • le montant de la franchise : une prime d’assurance très basse est souvent associée à une franchise élevée

Cela signifie que les assureurs calculent les mensualités au cas par cas, en fonction du profil de chaque assuré. Ainsi, une offre proposée à un automobiliste peut ne pas vous convenir. Par conséquent, ne vous laissez pas guider uniquement par le coût moins cher d’une assurance auto, si la couverture qui l’accompagne ne répond pas réellement à vos besoins.

niveau de garantie assurance auto accident

Le niveau de garanties de l’assurance auto répond-il à vos réels besoins ?

L’assurance auto vous couvre en cas de sinistres liés à votre véhicule. Elle rembourse les dégâts que vous pouvez occasionner à d’autres personnes lors d’un accident, elle prend en charge les frais médicaux dont vous avez besoin suite à un accident, elle couvre les frais de réparation de votre véhicule suite à un sinistre et elle rembourse le prix de votre véhicule en cas de vol.

Les facteurs pris en charge peuvent être nombreux, mais ne sont pas systématiquement inclus dans chaque contrat. Globalement, les assureurs proposent trois niveaux de garanties :

  • l’assurance au tiers : c’est la garantie de base obligatoire qui équivaut à la responsabilité civile (RC), elle couvre les dommages causés aux tiers suite à un sinistre responsable
  • l’assurance intermédiaire : elle inclut la garantie responsabilité civile et d’autres garanties optionnelles comme le vol, le bris de glace, l’incendie et les catastrophes naturelles
  • l’assurance tous risques : elle inclut la garantie de base obligatoire (la RC) et les garanties couvrant le véhicule assuré, elle s’applique même en cas de sinistre sans tiers responsable

Parmi les offres proposées, vérifiez les garanties que chacune d’elle propose et assurez-vous qu’elles répondent vraiment à vos besoins pour éviter de payer pour des couvertures dont vous n’avez pas besoin.

Vérifiez les exclusions de garantie du contrat d’assurance auto

On n’y prête pas souvent attention et pourtant, ces clauses évitent d’avoir de mauvaises surprises. En effet, ce n’est pas parce que vous avez souscrit une assurance tous risques que vous serez couvert en permanence et pour tous types de sinistres.

Bien qu’on parle de « tous risques », certains dommages peuvent être exclus du contrat. Cela peut par exemple être le cas lorsque le véhicule est endommagé suite à un accident alors que vous l’avez prêté à un conducteur non déclaré sur le contrat. De même, si le véhicule a subi des dommages lors d’une course automobile alors que vous n’avez pas indiqué cet usage dans le contrat, vous ne serez pas indemnisé.

De ce fait, renseignez-vous sur les situations non couvertes au titre d’accidents, de pannes et d’évènements accidentels. Après vos investigations, consultez les exclusions sur les offres reçues et n’hésitez pas à en discuter avec l’assureur choisi.

La franchise : combien reste à votre charge en cas de sinistres ?

Tout contrat d’assurance comprend une franchise. C’est la somme qui reste à votre charge en cas de sinistre. Il est important de tenir compte de son montant pour éviter les tarifs abusifs. Notez aussi que le tarif peut varier d’un sinistre à l’autre.

Tout comme le coût de la prime, évitez de choisir un contrat parce qu’il propose la franchise la moins élevée, car cela rime très souvent avec une prime plus élevée. Le contraire est aussi valable, car on est souvent séduit par une franchise élevée associée à une prime plus basse.

Votre décision doit être mûrement réfléchie, car si vous vous laissez emporter par la franchise élevée et qu’un accident survient, votre reste à charge sera élevé. Essayez de négocier une franchise plus élevée pour les sinistres qui ont très peu de chance de survenir et une franchise plus basse pour les sinistres les plus à risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Pour voyager, prennez une assurance et privilègier : l'aviation ou http://www.yacht-zone.com

Nos partenaires : Agence pour la création : webmarketing-seo.fr , Pour la rédaction : Redigeons.com