Les clés pour alléger les impôts

Les clés pour alléger les impôts
(Last Updated On: 30 août 2018)

À la longue, les impôts représentent une part de dépense importante pour les contribuables. Heureusement, il existe de nombreux moyens pour les réduire. Vous pouvez, entre autres, investir dans le capital d’une PME, soit lors de la constitution de cette dernière, soit au moment de l’augmentation du capital. De cette manière, vous bénéficierez d’une ristourne d’impôt de 18 % en sus des versements limités à 50 000 € si vous êtes célibataire et à 100 000 € pour le cas des personnes en couple.

Il convient de noter que si vous effectuez votre souscription entre le 1er janvier et le 31 décembre 2018, le taux de réduction sera conséquente (de 18 à 25 %), ce qui est intéressant. Cependant, si vous cédez vos titres avant l’expiration de la 5e année à compter de la souscription, les diminutions de vos impôts seront à reconsidérer.

Faire des dons à un organisme

La générosité est une qualité que certaines gens possèdent. Si vous êtes donc une personne qui adore offrir, cela peut vous permettre de bénéficier d’une défiscalisation intéressante.

En effet, si vous faites un don à un organisme d’intérêt général ou reconnu d’utilité publique, vous obtiendrez une déduction d’impôt qui est égale à 66 % des sommes versées. De plus, au-delà de ce pourcentage, vos revenus imposables seront réduits de 20 % au maximum. À titre d’information, vous pouvez effectuer un don sous forme de titres cotés en bourse (SICAV, actions, fonds…) ou en numéraire (chèque, espèce, virement). Si vous versez aussi des dons en 2018, la mise en place du prélèvement à la source ne remettra pas en cause les diminutions d’impôt.

Effectuer un investissement dans un bien immobilier défiscalisant

Investir dans l’immobilier est une excellente alternative pour générer des revenus supplémentaires. En outre, ce qui est encore plus intéressant, c’est qu’il existe quelques lois de défiscalisation immobilière qui donnent l’opportunité aux investisseurs de diminuer leur impôt sur le revenu. Le dispositif Pinel est, par exemple, une loi qui plaît à de nombreux contribuables.

En effet, en effectuant un investissement immobilier limité à 300 000 €, il permet de déduire de 12, de 18 ou de 21 % du prix d’achat de deux logements par an. De surcroît, si votre bien est un bâtiment basse consommation (BBC), la réduction d’impôts s’allongera de 6 ou 9 ans. Cette ristourne peut même s’étendre jusqu’à 12 ans.

Réaliser des travaux d’économie d’énergie

Si vous réalisez des rénovations énergétiques dans une résidence principale érigée depuis plus de 2 ans, vous bénéficierez d’un crédit d’impôt. Celui-ci vous permettra de déduire des impôts une partie des dépenses dédiées aux travaux.

À partir de 2019, il sera transformé en prime versée dès que ces derniers seront achevés. Il convient de noter que les travaux doivent être effectués par un organisme certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement). Par ailleurs, les travaux vous donnent droit à 30 % de la totalité des frais dans la limite d’un plafond de dépense de 16 000 € pour un couple et de 8 000 € pour un célibataire.

 

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *