Mutuelle santé : comment être bien couvert ?

4/5 - (2 votes)

En France, avoir une mutuelle santé n’est pas obligatoire, mais cela reste fortement recommandé pour ne pas avoir à payer de lourdes sommes en cas de problème de santé. Elle complète l’Assurance Maladie (ou Sécurité sociale) qui, elle, est obligatoire. Voilà pourquoi on appelle aussi la mutuelle une « complémentaire santé ». Quelles garanties propose-t-elle et quel niveau de garantie faut-il choisir pour bénéficier d’une bonne couverture santé ?

Mutuelle : comprendre le mode de remboursement

Avant de souscrire une mutuelle santé, il faut d’abord comprendre comment fonctionnent les remboursements de vos frais de santé. En France, les citoyens ont droit à deux niveaux de remboursement. D’abord, il y a le remboursement par la Sécurité sociale puis, il y a le remboursement par la mutuelle santé.

Lorsque vous tombez malade, la Sécurité sociale rembourse vos frais de santé jusqu’à 70 % de la base de tarif fixée. Cette base varie en fonction de l’acte médical réalisé. Si vous ne bénéficiez que de l’assurance maladie, les 30 % restants de la base du tarif seront à votre charge. Ces derniers peuvent être très élevés selon les cas.

Pour ne pas avoir à les payer de votre poche, il est fortement conseillé de souscrire une complémentaire santé. Afin de faire le bon choix parmi l’offre abondante de mutuelles, le site monbilanassurance.com peut vous accompagner dans la sélection de l’offre la plus adaptée à vos besoins. Il vous aider à réaliser les démarches nécessaires à la souscription ou au changement d’assurance.

Mutuelle santé : comment être bien couvert ?

Les niveaux de garantie des mutuelles

Les mutuelles santé proposent toutes différents niveaux de garantie, mais on en distingue principalement trois :

Le niveau basique

Egalement appelé « Ticket modérateur » ou « formule à 100 % », ce type de contrat prend en charge la totalité du montant non couvert par la Sécurité sociale (30 % de la base de tarif appliqué).

Par exemple, si la base de remboursement d’une couronne dentaire est de 107,50 euros, la Sécurité sociale va rembourser 75,25 euros (70 %). Votre mutuelle va quant à elle payer les 30 % restants, soit 32,25 euros. Si pour ce soin, il y a eu des dépassements d’honoraires ou d’autres frais supplémentaires, ces derniers resteront à votre charge.

Le niveau basique est considéré comme étant le moins couvrant. Si vous avez une santé de fer et ne tombez malade que rarement, c’est la formule qu’il vous faut.

Le niveau intermédiaire

En choisissant un contrat intermédiaire, vous vous verrez proposer différents taux de remboursement, pouvant aller de 150 à 250 %. Le montant remboursé dépendra du nombre de garanties que vous aurez souscrites. Cela signifie qu’en optant pour ce niveau de garantie, vous pouvez bénéficier soit d’une couverture partielle, soit d’une couverture totale.

Les contrats intermédiaires des mutuelles santé prennent généralement en charge :

  • Les soins optiques : remboursement des lentilles de contact et des lunettes, remboursement partiel de l’opération de la myopie…
  • Les soins dentaires : remboursement des prothèses, des couronnes, des implants dans une moindre mesure, du détartrage, du traitement des caries…
  • Les soins auditifs : remboursement des appareils auditifs et de leurs accessoires
  • L’hospitalisation : remboursement du forfait hospitalier et des frais supplémentaires
  • Les médicaments achetés en pharmacie
  • Les consultations médicales et soins courants
  • Les thérapies liées à la médecine douce telles que la chiropraxie, l’acupuncture ou l’homéopathie par exemple
  • Les soins gynécologiques et relatifs à la maternité comme la contraception

Le contrat intermédiaire est beaucoup plus couvrant puisqu’il prend en charge certains soins non remboursés par la Sécurité sociale. Bien entendu, les taux appliqués sont ici plus élevés que ceux des contrats basiques, d’autant plus que le contrat intermédiaire propose généralement des « forfaits » (et ne se base pas sur la base de remboursement de la Sécurité sociale). Ce genre de contrat est idéal pour les familles ou les couples ne nécessitant des soins qu’occasionnellement.

Lire aussi – Les aides à la complémentaire santé

Le niveau haut de gamme

C’est le niveau de garantie le plus élevé proposé par les mutuelles santé. Le remboursement peut aller de 300 à 800 %. Si vous êtes sujets à des soucis de santé nécessitant des soins réguliers et coûteux, c’est la formule la plus adaptée à votre situation. Notez que le niveau haut de gamme prend aussi en charge des soins très peu remboursés par la Sécurité sociale. Vous bénéficierez ainsi d’une meilleure couverture en cas de crise. A noter que la cotisation sera plus élevée que pour les deux contrats précédents.

Ce type de contrat couvre généralement toutes les garanties non remboursés par la Sécurité sociale, parmi lesquels :

  • Les soins habituels : consultation auprès d’un médecin généraliste ou d’un spécialiste, frais de pharmacie, auxiliaires médicaux, imagerie médicale…
  • L’hospitalisation : forfait hospitalier, frais de séjour, frais de transport, frais de chirurgie et d’anesthésie…
  • Les soins optiques habituels et la chirurgie réfractive
  • Les soins dentaires habituels et d’autres postes non pris en charge par la Sécurité sociale

La liste des garanties peut très largement varier d’une mutuelle à l’autre. Avant de signer votre contrat, prenez le temps de vous renseigner de façon exhaustive et assurez-vous qu’il propose les remboursements dont vous avez réellement besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Pour voyager, prennez une assurance et privilègier : l'aviation ou http://www.yacht-zone.com

Nos partenaires : Agence pour la création : webmarketing-seo.fr , Pour la rédaction : Redigeons.com