Profession de droit : comment bénéficier d’une bonne protection sociale ?

La Convention collective nationale des cabinets d’avocats et de leur personnel (IDCC 1000) a mis en place un système obligeant les cabinets d’avocats à souscrire une meilleure protection sociale à leurs salariés. Les garanties proposées sont complémentaires à celles de la Sécurité Sociale et selon les besoins, chaque cabinet a la possibilité de personnaliser leur contrat. Zoom sur la protection sociale des professions du droit.

Quelles couvertures propose la protection sociale conçue pour les professionnels du droit ?

Afin que les salariés du secteur du droit puissent bénéficier d’une couverture sociale complète, KERIALIS (anciennement CREPA) leur propose diverses solutions. L’institution, créée par et pour les acteurs du droit, existe depuis plus de 60 ans. Elle a pour mission d’offrir les meilleures garanties possibles en matière de protection sociale. Dernièrement, elle a même décidé de proposer des packs protection sociale aux cabinets d’avocats. Si vous souhaitez tout savoir sur le pack de protection sociale de Kerialis, voici ce qu’il inclut :

  • Quelques formules de prévoyance pour vos salariés
  • Une complémentaire santé
  • Quelques formules pour la dépendance
  • Une retraite supplémentaire
  • Une indemnité de fin de carrière

Chaque offre propose une formule de base aux cabinets d’avocats, mais il est possible d’accéder à plus de garanties selon les besoins.

Quelles sont les formules pour la prévoyance ?

Avec la garantie prévoyance, vos salariés sont couverts en cas d’invalidité, d’arrêt de travail temporaire ou de décès. Kerialis propose cinq niveaux de garantie pouvant être personnalisé. La garantie de base, Kotidien, propose les garanties de base conventionnelles sans capital décès tandis que les quatre autres proposent d’autres prestations en plus. Dans les détails :

  • La garantie eKilibre propose une prise en charge dont la base s’élève à 100 % du salaire net en cas d’arrêt de travail. Le capital décès, quant à lui, s’élève à trois fois le salaire brut annuel.
  • La garantie Kietude se subdivise en deux : la Kietude ITT et la Kietude Franchise. La première offre une prise en charge au salarié dès 30 jours d’arrêt de travail tandis que la seconde est accessible dès 15 jours d’arrêt de travail. Les deux offrent une prise en charge équivalente à 100 % du salaire net, mais la Kietude ITT inclut, en plus, 25 % des charges sociales.
  • La garantie perfeKt propose une prise en charge de 100 % le salaire net dès 15 jours d’arrêt de travail et 25 % des charges sociales

Pour les trois dernières garanties (deux Kietude et perfeKt), le capital décès s’élève à quatre fois le salaire brut annuel.

A toutes ces garanties, le cabinet peut choisir des options plus performantes telles que le remboursement à 100 % des charges sociales ou encore la réduction du délai de franchise à 15 jours.

Lire aussi – Travailleur détaché : qu’en est-il de votre assurance santé internationale ?

Quelles sont les formules pour la complémentaire santé ?

Pour protéger la santé des salariés, Kerialis propose aux cabinets d’avocats la formule VitaKer. Cette dernière propose également cinq niveaux de garantie avec trois modes de tarification différents. Il est ensuite possible de bénéficier du régime optionnel selon le contrat souscrit par le cabinet.

Globalement, le pack protection sociale doit être souscrit à titre commun à l’ensemble du cabinet. Toutefois, sous certains régimes, chaque salarié peut souscrire à diverses options à titre individuel selon ses besoins personnels. Dans tous les cas, VitaKer procure divers avantages :

  • L’organisme prend en charge la résiliation de votre contrat auprès de votre organisme santé actuel
  • L’absence de sélection médicale
  • La garantie obsèques
  • Un tarif unique calculé pour rester le même pendant plusieurs années …

Avant de choisir une offre, il est possible de demander un audit auprès de l’institution pour trouver la formule la mieux adaptée à votre cabinet.

Lire aussi – Santé senior : changement de mutuelle conseillé dès 55 ans ?

Quelle formule pour la dépendance ?

Pour protéger les salariés des cabinets d’avocats contre les aléas de la vie, le pack protection sociale de Kerialis inclut la formule Kereo. Celle-ci offre une rente mensuelle aux salariés devenus dépendants à la suite d’un accident. Le montant de la prise en charge varie selon le niveau de dépendance.

Il faut souligner que même si après son accident, le salarié quitte le secteur du droit, il peut continuer de cotiser à titre individuel afin de continuer à bénéficier d’une prise en charge. Il bénéficiera, bien sûr, de tarif préférentiel.

Quelle formule pour la retraite ?

La retraite est une étape incontournable de sa vie professionnelle. Il est important de la préparer dès les premières années de sa carrière pour être à l’abri des besoins après la fin de carrière.

Pour permettre aux salariés des cabinets d’avocats de bénéficier d’un supplément de rente pour leur retraite, Kerialis leur propose la garantie Konfortis. Celle-ci consiste à leur verser une indemnité de fin de carrière au moment de leur départ à la retraite. Puis une fois à la retraite, ils auront droit à la retraite complémentaire Serenitis.

Notez que le salarié peut demander à ce qu’une partie de sa pension soit versée à son conjoint ou son ex-conjoint s’il venait à décéder.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Pour voyager, prennez une assurance et privilègier : l'aviation ou http://www.yacht-zone.com

Nos partenaires : Agence pour la création : webmarketing-seo.fr , Pour la rédaction : Redigeons.com