Pour quel type d’assurance opter dans le cas d’une résidence secondaire ?

Pour quel type d’assurance opter dans le cas d’une résidence secondaire ?
Evaluation: 5.0/5.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 12 mai 2018)

Bon nombre d’entre nous avons une résidence secondaire dans une autre ville, voire même dans un autre pays. Ce lieu est un hébergement privilégié lors des vacances, lors d’un congé professionnel ou encore pour la retraite. Le plus souvent, cette résidence reste donc inhabitée pendant une période relativement longue tout au long de l’année. Afin d’éviter un quelconque désagrément dans ces lieux de vie secondaire, il est conseillé de les soumettre à une assurance. Mais laquelle ? Voici un petit guide qui vous permettra de vous décider sur la question.

Les raisons qui poussent à une assurance en faveur d’une résidence secondaire

Personne n’est à l’abri d’un éventuel accident que ce soit dans son domicile ou dans sa résidence de vacances. De plus, le risque de sinistre n’est pas minime lorsque le propriétaire des lieux est absent.

Dans ce contexte, faire une souscription à une assurance en faveur de sa résidence secondaire est bénéfique. En effet, l’assureur pourra contribuer aux frais de réparation du lieu en lui-même, mais surtout des éventuels dégâts causés par l’accident au niveau des alentours. En cas de vols lors de l’absence des propriétaires, l’assureur sera également en mesure d’intervenir.

Pour quel type de contrat opter ?

Deux options sont proposées à une personne qui désire soumettre sa résidence secondaire à une assurance. La première est de relier ladite résidence de vacances au même contrat que celui de sa résidence principale. Dans ce cas, il s’agit d’étendre les garanties en faveur du bien concerné. Toutefois, pour éviter de mauvaises surprises, il est conseillé de lire attentivement les clauses du contrat dès la première souscription. Pour cause, il peut arriver que certains assureurs ne prennent pas en charge les résidences secondaires. Une « clause d’inhabitation » peut également exister. Celle-ci libère l’assureur de toute charge dans le cas d’un vol en absence du propriétaire des lieux pendant une période donnée.

Pour quel type d’assurance opter dans le cas d’une résidence secondaire ?

Le plus judicieux est d’opter pour la seconde option. Il s’agit de souscrire à un nouveau contrat d’assurance. En effet, le choix sera plus large et la comparaison entre les offres sera possible. De plus, bon nombre d’assureurs proposent des contrats spécialement faits pour les résidences secondaires. Ils pourront également s’adapter aux caractéristiques du bien en question, notamment en ce qui concerne sa localisation. Dans le cas d’une résidence de vacances en bord de mer, il sera indispensable de demander une garantie contre les catastrophes naturelles.

Question coût ?

D’une manière générale, les résidences secondaires présentent plus de risques de sinistres par rapport aux lieux de vie principaux. Les vols sont les plus courants du fait de l’absence, souvent sur une longue période, des propriétaires. En tenant compte de cet absentéisme, les assureurs proposeront des frais plus importants dans un contrat d’assurance en faveur d’une résidence de vacances que dans celui d’une résidence principale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *