Protection sociale et bien-être : comment sont prises en charge les cures ?

Cure thermale de santé
(Dernière mise à jour : 6 décembre 2015)

Il existe deux sorte de cures : les cures « curatives » qui soignent les pathologies cliniques, et les cures de bien-être qui améliorent le train de vie et sont uniquement du loisir et de la détente.

Cure thermale de santé

Protection sociale et bien-être : comment sont prises en charge les cures ?

Les cures « curatives », appelées cures de santé sont prises en charge par la sécurité sociale car considérées comme traitement médical.

En revanche, les cures de bien être ne peuvent être remboursées que par certaines complémentaires santé, à condition d’avoir souscrit la bonne mutuelle et la bonne option.

Selon les mutuelles, l’aide peut être forfaitaire ou représenter un pourcentage des frais réels.

S’il s’agit d’une cure de santé, la sécurité sociale impose des conditions strictes afin d’effectuer les remboursements.

Pour ce faire, les séjours dans les établissements, qu’ils soient thalassothérapie, balnéothérapie, hydrothérapie, hydromassage, sauna ou bain de vapeur, doivent être prescrits par un médecin, doivent être pris dans des établissements agréés et conventionnés par l’assurance-maladie, et doivent se limiter à 18 jours consécutifs dans la limite d’une année. Cependant, le nombre de soins n’est pas limité car il dépend de la pathologie.

Une liste de 12 maladies agréées et nécessitant des soins thérapeutiques a été dressée par l’assurance-maladie : affections des muqueuses bucco-linguales, affections digestives, affections psychosomatiques, affections urinaires, dermatologie, gynécologie, maladies cardio-artérielles, neurologie, phlébologie, rhumatologie, troubles du développement chez l’enfant, troubles des voies respiratoires.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *