Que faire face à la crise boursière qui affecte les assurances ?

Que faire face à la crise boursière qui affecte les assurances ?

(Mis à jour le: 4 août 2017)
Evaluer cet article

La croissance de l’économie chinoise est en baisse et le marché boursier a ainsi connu un crash, lundi noir le 24 août dernier. Les assurances ont été affectées en raison du fait que leurs actions ont été dévalorisées. Avec la crise grecque et de nombreux facteurs économiques défavorables, dont des taux historiquement bas, certaines compagnies d’assurance sont dans le rouge. Il est ainsi important d’agir face à cette situation en améliorant le rendement de son compte épargne et en utilisant les livrets à bon escient. Le pire pourra ainsi être évité de justesse.

Améliorer le rendement de ses épargnes en les investissant

De nombreux assurés ont aujourd’hui recours à l’assurance-vie afin d’anticiper les imprévus et afin de laisser un héritage à leurs descendants en temps voulu. Afin de permettre à ces épargnes de rapporter gros, de nombreuses options sont disponibles. De prime abord, l’assurance-vie peut être placée dans des unités de compte. Cette option est la plus prisée, surtout par les particuliers, car elle rapporte environ 5 % de rendement en moyenne, comme ce fut le cas en 2014. C’est ainsi un bon placement pur ceux ou celles qui ont peur d’investir dans de l’or ou dans l’immobilier, deux secteurs dont le marché est actuellement en recul. L’or n’a en effet pas de rendement réel en raison de la faible demande. Cependant, l’investissement immobilier fait stratégiquement c’est-à-dire en visant l’immobilier à usage touristique, professionnel ou à usage locatif peut rapporter un bon rendement, ce dernier pouvant atteindre 5 %. Si l’on souhaite se lancer dans les actions, il est plus qu’important de rester patient afin de ne pas les voir perdre de leur valeur du jour au lendemain.

Utiliser les livrets à bon escient

Avant d’entamer avec les livrets, il est possible d’épargner dans des fonds euros d’assurance-vie qui rapportent un bon rendement malgré l’inflation. Entre autres, afin de pouvoir profiter de leur argent en temps voulu, de nombreuses personnes décident de mettre tout leur liquide dans leur compte courant. Cela peut être judicieux mais il faut savoir qu’un compte de ce type ne rapporte rien sans parler du fait que des frais de tenue de compte seront ajoutés aux autres frais de transactions diverses. Ainsi, il est préférable de laisser ce type de compte de côté pour tout transférer vers son livret A à rendement de 0,4 %. A défaut de ce type de livret, on peut par ailleurs opter pour des livrets qui vous permettront d’épargner mais à un faible rendement. C’est notamment le cas du Livret de développement Durable avec un rendement égal à celui du livret A d’environ 0,4 %. Pour ceux ou celles qui veulent investir en ayant un livret sous la main, le mieux serait d’opter pour celui d’Epargne Logement. Il permet aux particuliers de profiter d’un rendement net d’1,7 %, un taux qui pourrait augmenter si la conjoncture reste favorable. Ces conseils faciles et utiles sont vitaux face à la situation économique actuelle et grâce à eux, vous pourrez sans doute sauver les meubles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *