Que faire pour avoir une assurance jeune conducteur moins chère ?

L’assurance jeune conducteur coûte très chère et pour cause : les jeunes sont souvent à l’origine d’accidents de la route. Si l’on considère alors le fait que la majorité d’entre eux n’ont pas encore un travail ou un travail stable, comment peuvent-ils se payer leur assurance ? Certains d’entre eux préfèrent tout simplement ne pas acheter de voiture ou passer outre la loi et conduire sans assurance ce qui est illégal. Ce ne sont toutefois pas les seuls recours qui leur restent puisque quelques astuces permettent d’obtenir une assurance auto moins chère.

Ce que disent les chiffres

Selon les statistiques, les jeunes conducteurs causent le plus d’accidents de la route à cause de leur immaturité, de leur goût du risque et de leur irresponsabilité. Les chiffres indiquent que :

  • les jeunes hommes de 18 à 19 ans causent trois fois plus d’accidents
  • les jeunes hommes de 20 à 22 ans causent deux fois plus d’accidents

C’est pour cela que les compagnies d’assurance ont établi une « assurance auto jeune » valable pour tous les jeunes de moins de 26 ans. Les jeunes femmes ne sont pas réellement concernées puisqu’elles sont plus prudentes sur la route.

Jeune conducteur au volant

Astuces pour réduire son assurance auto jeune

Pour pouvoir conduire en étant couvert et sans se ruiner, voici quelques astuces à adopter :

  • acheter un véhicule d’occasion qui vous permettra de choisir la formule la moins chère à savoir l’« assurance responsabilité civile ». De plus, en utilisant une voiture d’occasion, le jeune conducteur aura le temps d’améliorer sa conduite et de bien maîtriser les codes de la route. Il pourra par la suite acheter un véhicule neuf lorsqu’il dépassera le cap des 26 ans
  • opter pour un véhicule moins puissant au maximum entre 65 à 70 kw, jusqu’à 1 400 cc en essence et 1 600 cc en diesel

Même si ces astuces permettent de réduire l’assurance, elle restera plus chère que les assurances auto pour adultes. Vous pouvez toutefois vous aider de l’brochure récemment éditée par l’IBSR (Institut Belge sur la Sécurité Routière) pour trouver des bons plans surtout si vous venez d’obtenir votre permis de conduire.

À éviter 

Certaines personnes sont tentées d’assurer leur véhicule au nom de leurs parents. Cela est toutefois illégal et aussi bien parents qu’enfants s’exposent à des sanctions sévères. Explications :

Lorsque le véhicule est assuré au nom d’un parent, cela signifie que le parent mentionné est le conducteur principal du véhicule tandis que l’enfant est le conducteur secondaire. Si ce dernier prend toutefois la place du conducteur principal et qu’il ait un accident, l’assurance va mener une enquête pour déterminer qui est réellement le conducteur principal. Si la compagnie découvre qu’il y a eu fausse déclaration, le jeune conducteur et/ou ses parents auront des frais élevés à payer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *