Secteur immobilier : vers une baisse notoire des prix à Paris

Secteur immobilier
(Dernière mise à jour : 6 décembre 2015)

La nouvelle va ravir de nombreuses personnes souhaitant investir dans le domaine de l’immobilier à Paris. En effet, l’immobilier à Paris va subir d’ici peu une correction des prix.

Le schéma d’un effondrement des prix dans l’immobilier à Paris

Malgré que le décroissement des taux pour les prêts immobiliers n’arrive pas à avoir des effets notoires sur le marché, on se demande si la baisse des prix le pourrait. Au regard du fait que le devenir du secteur immobilier dépend d’une multitude de facteurs, Christophe Prat et Jean-Luc Buchalet avancent la thèse d’un revirement dans ce marché. C’est du moins ce que l’on peut lire dans leur livre « Immobilier, comment la bulle va dégonfler ».

Secteur immobilier

Secteur immobilier : vers une baisse notoire des prix à Paris

Ces économistes prévoient ainsi que les prix dans l’immobiliers pourraient baisser jusqu’à 35% d’ici 10 ans. De manière plus concrète, après avoir connu une hausse fulgurante de 270% ces vingt dernières années, les prix parisiens connaîtraient une baisse annuelle de 4,2%. Cette optique se base à la fois sur l’accroissement des taux de crédits immobiliers et la réduction des durées des prêts dans le domaine (ce qui réduit le nombre d’acheteurs éventuels).

Tendance à une baisse des prix qui demeurerait insuffisante

Selon Thierry Delesalle, notaire à Paris, cette perspective est envisagée et serait même la bienvenue. Les deux économistes modèrent l’enthousiasme que peut entraîner leur constat chez les futurs acheteurs. Un décroissement des prix de 35% pourrait aligner ces derniers aux prix de l’année 2011. Cela constituerait une baisse notoire, mais demeurant insuffisante car, d’après Luc Buchalet et Christophe Prat, la baisse devrait avoisiner les 65% pour que, dans le 20ème arrondissement de Paris par exemple, un appartement de 70m² soit accessible pour un citoyen de Paris dont le revenu se situe dans la moyenne.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *