Sécurisation des contrats d’assurance

Contrat d'assurance
(Dernière mise à jour : 25 juin 2015)

Avec la crise financière qui sévit actuellement, aucune banque n’est devenue fiable, et de ce fait, les contrats d’épargne sont devenus risqués, à cause des fluctuations de compte.

Contrat d'assurance

Avec la crise financière qui sévit actuellement, aucune banque n’est devenue fiable, et de ce fait, les contrats d’épargne sont devenus risqués, à cause des fluctuations de compte.

Cependant, il existe un moyen de ne pas risquer de perdre les fonds placés, en sécurisant les contrats d’assurance. Comment ? Quelles sont les options nécessaires ?

Tout d’abord, il faut savoir que la majorité des contrats offrent tout un panel de support au choix combinant fonds en euros et fonds en unités de comptes et apposant les différents profils de risque : fonds actions, obligataires, diversifiés, actions de sociétés immobilières, etc…

Il faut savoir qu’afin de limiter les risques, seuls les contrats consignés en euros sont assurés à 100%.

Cependant, il y a des inconvénients pour les épargnants.

En effet, ces fonds de placement sont peu rentables, avec des taux moyens compris entre 3.40% en 2010 à 2.90%en 2012.

Ainsi, les personnes, pour trouver plus de rentabilité, investissent une partie de leur gain sur les fonds en unités de compte, pourtant soumis aux aléas des marchés financiers, et de fait risqués.

Alors, afin que le risque de perte en capital soit mesuré, les compagnies d’assurance ont pensé plusieurs genres de sécurisation, toujours adaptées aux particuliers épargnants, peu désireux de se voir dicter leur conduite en matière de placement.

Ainsi, offert par certains contrats, l’option « sécurisation des plus-values » consent de faire déplacer machinalement les gains réalisés avec les unités de compte vers le fonds en euros dès lors qu’ils gagnent un montant fixé à l’avance.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *