Soins vétérinaires : les demandes de devis augmentent

Soins vétérinaires les demandes de devis augmentent

Conscients de l’intérêt de l’assurance en santé animale, les maîtres sont de plus en plus nombreux à demander des devis pour souscrire une assurance pour leur compagnon. Du moins, c’est ce qu’a révélé l’étude effectuée par un comparateur. De plus, les demandes concernant les mutuelles pour les animaux flambent.

Au regard des cinq dernières années, on constate que les demandes en assurance pour animaux a augmenté de presque 70%, d’après AssurProx, un comparateur d’assurances. Cela témoigne de l’intérêt des maîtres envers leurs animaux de compagnie et du souhait de pouvoir subvenir aux besoins du compagnon animal en lui offrant les meilleurs soins vétérinaires.

D’après Gérald Loobuyck, président du groupe DevisProx (dont AssurProx est une filiale), les propriétaires sont de plus en plus nombreux à solliciter une comparaison des offres en matière d’assurance pour animaux. En trois ans, les chiffres ont pratiquement doublé. Par ailleurs, selon une étude effectuée en 2012 par santéVet, les visites des animaux chez le vétérinaire sont, elles aussi, plus fréquentes. De 1,54 visite pour un animal ne bénéficiant pas de couverture d’assurance, le chiffre passe à 2,9 visites pour celui pour lequel son maître a souscrit un contrat d’assurance.

Dès l’âge de deux ans, certaines espèces animales sont déjà assurées

En moyenne, un chien est assuré à partir de l’âge de deux ans, tandis que le chat bénéficie d’une assurance à trois ans. Le comparateur d’assurance révèle également que certaines races de chiens sont plus fréquemment assurées que d’autres : Yorkshire, Bouledogue, Labrador. Quant aux chats, les plus souvent assurés sont le Maine coon, l’Européen croisé et le Birman. D’après AssurProx, les maîtres allouent un budget assez conséquent (environ 350 euros par an). Pour environ un maître sur cinq, les formules sont des formules éco et la moitié des maîtres choisissent une formule confort. Pour le reste, soit environ 30% des propriétaires, il s’agit de formule complète.

Les maîtres sollicitent fréquemment les prestations les plus coûteuses. Les propriétaires ne rechignent pas à déployer les moyens nécessaires, souscrivant une couverture complète et même illimitée si nécessaire.

Les animaux ne sont pas tous identifiés même s’ils sont vaccinés

Toujours d’après le comparateur, le pourcentage de chiens tatoués est de 76% tandis que celui des chats est de 57%. Pourtant, il faut savoir qu’en France, il y a obligation d’identifier (tatouer) les animaux de compagnie. Pour ce qui est de la vaccination, elle n’est pas obligatoire, sauf si l’animal voyage avec son maître ou s’il passe quelques jours en pension ou dans un camping. Si 70% des chats sont vaccinés, presque tous les chiens en France sont vaccinés (94%). Les vaccins sont indispensables pour protéger l’animal des maladies. Les frais de vaccination peuvent être assumés à travers le forfait prévention dans certains contrats d’assurance pour animaux.

En outre, plus d’un internaute sur dix déclare que leur chien a des problèmes de santé. En revanche, on constate un pourcentage légèrement plus élevé concernant les chats. Il existe aussi des souscriptions d’assurance décès, dont le capital est de 421 euros pour le chien et 360 euros pour le chat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *