Des spywares de la NSA installés dans des routeurs produits aux USA

NSA
(Last Updated On: 25 juin 2015)

Selon des dossiers transmis par Edward Snowden, la NSA aurait implanté des spywares dans des routeurs fabriqués aux USA, avant que ces derniers ne soient exportés.

Edward Snowden a récupéré des dossiers à la NSA qui en révèlent de plus en plus sur l’agence. Ce coup-ci, c’est Guardian qui publie la nouvelle à travers le livre « No place to Hide », rédigé par Glenn Greenwald qui s’est appuyé sur ses documents.

Greenwald dévoile que la NSA aurait saisi des matériels informatiques américains pour y introduire des logiciels espions avant que ces appareils ne soient commercialisés hors du territoire américain. Parmi ces matériels, il y a les routeurs et les serveurs qui font l’objet de cibles préférées de l’agence américaine qui aurait ainsi accès aux données volées par le biais de ces appareils.

NSA

Des spywares de la NSA installés dans des routeurs produits aux USA

La Chine a déjà fait l’objet des soupçons sur des actes similaires

Durant un certain nombre d’années, les américains ont mis les citoyens en garde en raison d’agissements similaires en Chine. En 2012, les autorités aux USA ont même accusé Huawei et ZTE, deux leaders dans la technologie informatique chinoise, d’avoir installé des logiciels espions dans les appareils qu’ils fabriquent. A l’époque, aucune preuve tangible n’a été fournie sur cette affaire, mais il a été fortement recommandé aux entreprises américaines de ne pas utiliser les produits de ces deux marques.

Des agissements à l’insu des constructeurs

En lisant l’extrait du livre, les documents récupérés chez la NSA laissent penser qu’elle menait ses actions de sa propre initiative, sans que les constructeurs des appareils concernés n’aient été mis au courant. Dans ce qu’avance Glenn Greenwald, on interprète que la NSA intercepte souvent des routeurs, des serveurs ou autres matériels similaires avant qu’ils ne soient envoyés en exportation.

En réponse à cette polémique, la NSA a tout simplement déclaré que l’industrie de la technologie aux USA produit les matériels et logiciels les plus sûrs du monde. Elle ajoute que l’agence utilise elle-même ces produits dans la protection des informations délicates concernant le pays. En somme, le communiqué ne nie pas réellement les allégations, sans pour autant en donner de confirmations.

Quant au livre de Glenn Greenwald, il sera commercialisé en version anglaise cette semaine, mais il semble que les révélations ne s’arrêteront pas là.

 

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *