Tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance habitation

L’assurance habitation est obligatoire aussi bien pour les propriétaires occupants la maison que pour les locataires. De quoi s’agit-il réellement et dans quelle situation intervient-elle ?

L’assurance habitation

L’assurance habitation est un contrat que le propriétaire/locataire signe avec un assureur. Ce dernier se charge de rembourser les frais relatifs aux éventuels dommages subis par la maison ou les biens que la maison a abrités suite à un sinistre.

Qu’appelle-t-on sinistre ?

Un sinistre se traduit par la cause des dommages du logement. Il peut s’agir d’un incendie, d’une inondation, d’un cambriolage, … Le sinistre a différentes figures et en règle générale, elles sont spécifiées sur le contrat d’assurance. Tant que le sinistre est mentionné sur le contrat, l’assureur devra vous rembourser et ce, même si vous êtes responsables des dommages. Si par exemple, vous avez organisé une grande fête à la maison et que cela a endommagé certains espaces, si cela est mentionné sur le contrat, c’est votre assureur qui devra payer les frais de réparation.

Incendie d une habitation

Tous les risques sont-ils couverts ?

Une assurance habitation est généralement dite « multirisques » puisque couvre les risques suivants :

  • incendie
  • explosion
  • dégâts des eaux
  • bris de glace
  • vol ou vandalisme

Ils sont inclus dans le contrat de base et commun à toutes les compagnies d’assurance et selon votre cas particulier, vous pouvez y ajouter des garanties facultatives. Ces garanties peuvent se référer à vos biens, à vos responsabilités envers vos voisins ou encore envers votre bailleur.

L’assurance habitation : une obligation légale pour le locataire

L’assurance habitation est effectivement obligatoire pour le locataire. En cas de manquement à cette loi et si le bailleur le découvre, ce dernier peut résilier le contrat de bail du jour au lendemain et entamer une procédure d’expulsion. Le propriétaire doit toutefois agir dans le cadre légal. Pour éviter tous ses tracas, il est alors recommandé de signer un contrat d’assurance avant de signer un contrat de location. D’ailleurs, tout locataire doit présenter au bailleur une attestation d’assurance au moment de recevoir les clés.

Que faire en cas de sinistre ?

Si un sinistre survient, l’assuré doit informer l’assureur sous cinq jours ouvrés après le sinistre. Toutefois, en cas de vol, l’assuré ne dispose que de deux jours. Une fois ces délais passés, l’assureur peut se libérer de ses engagements et ne pas vous couvrir.

Dans le cas où il s’agit de dommages au voisinage dont vous êtes le responsable, vous devez envoyer à l’assureur les lettres et les assignations qui s’y réfèrent.

Enfin, quelle que soit la nature du sinistre, vous devez mentionner le numéro de votre dossier de sinistre ainsi que le numéro de votre contrat d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *