Un employé de la CPAM de Béziers se suicide

(Dernière mise à jour : 25 juin 2015)

Un employé de la CPAM de 50 ans se suicide à Béziers

A Béziers, Thierry Hainaut,  un homme de 50 ans a été retrouvé pendu, mercredi dernier, dans son bureau de la Caisse primaire d’assurance maladie. Dans une lettre, l’homme accuse son directeur de la CPAM de l’Hérault pour être la cause de son suicide.
Dans un long courrier, le désespéré a souligné que « ce geste est la conséquence de ce que je vis au quotidien depuis deux ans. C’est pourquoi j’accuse (le directeur de la CPAM) de m’avoir pourri mes deux dernières années de vie sans me laisser la moindre chance de survie ».

La CPAM Béziers après le suicide de Thierry Hainaut


« Il est 20h15. Nous sommes le 29 février 2012. Si vous lisez cette lettre c’est que je vous aurai quitté définitivement » avec ces mots Thierry commence sa lettre. Il accuse son supérieur de l’avoir mis au placard depuis 2 ans. Il s’est senti « tué professionnellement et détruit psychologiquement. Un enfer que j’ai essayé de surmonter, de toutes mes forces, pour mon épouse et mes deux enfants, mais qu’aujourd’hui je n’arrive plus à assumer ». L’homme n’avait plus de force pour surmonter.
« Si je ne devais pas être le premier, que surtout je sois le dernier ! » ajoute-t-il.
Des policiers accompagnés du directeur départemental de la CPAM ainsi que du directeur adjoint du site, ont été sur place juste après que le mail ait été lu, mais ils sont arrivés trop tard, il était déjà mort pendu entre deux étages dans la cage d’escalier des locaux de la CPAM de Béziers.

Pas encore de vote.
Please wait...

2 Responses to Un employé de la CPAM de Béziers se suicide

  1. Marianne dit :

    Mais c’est quoi l’histoire? pourquoi il s’est suicidé?
    Il a de la famille en plus…

  2. Julie dit :

    Dommage .. La suicide n’est pas la solution enfin meme si on a bcp de probléme au boulot ..
    Y’a d’autres choses dans la vie , la famille , les enfants , les amis
    ah comme même

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *