Surf : quelle assurance faut-il souscrire pour être bien couvert ?

Que vous débutez ou êtes passé pro en surf, souscrire une assurance pour pratiquer cette discipline est conseillé. De nombreux accidents peuvent effectivement survenir et les frais qui s’ensuivent peuvent être conséquents. Pour ne pas avoir à payer le prix fort en cas de sinistre, voici les garanties auxquelles vous pouvez souscrire.

Avoir une assurance est-il obligatoire pour faire du surf ?

Lorsque la pratique se fait à titre individuel, avoir une assurance n’est pas obligatoire, mais est toutefois recommandé.

Ce sport vous expose effectivement à divers risques, plus ou moins graves. On peut notamment citer le bris de planche, une chute assez grave, des blessures causées à des tiers par votre planche, la noyade, le décès, la disparition en mer …

Plusieurs choses peuvent se passer d’où l’intérêt d’être bien couvert le cas échéant.

Lire aussi – Assurance sportive : dans quels cas souscrire ?

Quelle assurance faut-il souscrire pour faire du surf ?

Quelle assurance faut-il souscrire pour faire du surf ?

Selon les compagnies d’assurance, il existe plusieurs formules. Toutes s’entendent toutefois sur le contrat minima de base qui est l’assurance responsabilité civile ou l’assurance responsabilité civile professionnelle si vous faites de cette discipline votre métier.

La garantie responsabilité civile ou assurance RC

Dans les deux cas, l’assurance responsabilité civile couvre les dommages que vous pouvez causer à d’autres personnes durant la pratique du sport. C’est notamment le cas si vous blessez accidentellement une autre personne avec votre planche.

Dans certains cas, cette garantie est déjà incluse dans votre contrat d’habitation multirisques. Pensez à le vérifier pour éviter la double assurance.

Notez que la RC ne couvre pas les blessures corporelles que vous pouvez vous infliger à vous-même. Elle ne couvre pas non plus votre équipement de surf.

La garantie accident de la vie ou GAV

Dans le cas où vous vous blessez en faisant du surf, cette garantie couvre les frais médicaux. Elle est une bonne complémentaire à la partie prise en charge par la Sécurité Sociale et la mutuelle santé. Selon les assureurs, vous pouvez même toucher un capital en cas d’invalidité causée par un accident de surf.

Ce capital n’est pas octroyé de manière systématique. Seules quelques compagnies le proposent. D’ailleurs, le surf, étant un sport de glisse, est perçu par bon nombre d’assureurs comme un sport extrême. Rares sont alors ceux qui fournissent une assurance pour les afficionadas de cette discipline, à plus forte raison, s’ils pratiquent surtout dans des régions dangereuses.

La GAV est une assurance souscrite à titre personnelle.

A lire – Mutuelle santé : comment être bien couvert ?

La garantie « multirisques loisirs »

Cette garantie est fortement recommandée aux surfeurs puisque leur discipline implique l’utilisation d’équipements onéreux. Ainsi, en cas de vol, de bris de planche ou de dommages endommageant leur planche, la garantie « multirisques loisirs » couvre les dégâts.

Il arrive que cette garantie inclue la GAV donc vérifiez ce point avant de souscrire une nouvelle GAV.

Découvrez aussi :

Quelle assurance souscrire pour les surfeurs professionnels ?

Dans le cas où vous faites du surf un véritable métier, il faut savoir que le surfeur est automatiquement couvert par la Responsabilité Civile de la Fédération ou de son club. De même, lorsqu’il participe à une compétition, les organisateurs doivent souscrire une assurance RC.

Dans le même concept, les débutants qui s’inscrivent à des cours auprès d’une école de surf sont couverts par l’assurance RC de l’établissement.

Dans tous ces cas, on ne parle que de la RC. Autrement dit, seuls les dégâts et dommages pouvant être causés par l’assuré à des tierces personnes sont couverts. En ce qui concerne les dégâts et dommages dont il peut être victime par sa propre faute, tous les frais restent à sa charge.

Par conséquent, même si vous êtes membre d’un club, il est conseillé de toujours souscrire une assurance personnelle pour bénéficier d’une bonne couverture le cas échéant.

Quelle assurance pour faire du surf à l’étranger ?

Quelle assurance pour faire du surf à l’étranger ?

Avez-vous déjà entendu parler du « Trip Surf » ? Les grands amateurs sûrement, mais si vous ne faites que débuter dans la discipline, il s’agit de planifier un voyage à l’étranger pour faire du surf.

Le but : tester d’autres spots comme on peut en trouver en Amérique du Sud et principalement au Brésil. Il faut savoir que chaque spot offre des sensations différentes. Les surfeurs sont donc nombreux à s’offrir un Trip Surf pour goûter à de nouvelles aventures relatives à ce sport de glisse.

Découvrez les meilleurs endroits pour faire du surf en Amérique du Sud

Si vous aussi, vous tenez à faire comme eux, n’oubliez pas de souscrire à une assurance voyage. Selon le nombre de garanties qui s’y réfèrent, cette assurance peut couvrir, ou non, la pratique du surf à l’étranger. Comme on l’a souligné plus haut, le surf est souvent considéré comme un sport à risques. Il peut alors être nécessaire de souscrire une assurance voyage spécifique dédié à un Trip Surf et non pas à un voyage classique. Du moins, si vous trouvez un assureur qui accepte de vous offrir cette couverture.

L’assurance voyage classique couvre votre séjour à l’étranger, mais pas forcément la pratique du surf. Une assurance spécifique couvre le séjour et les accidents pouvant survenir durant la pratique du surf. Notez que si vous arrivez à trouver une compagnie qui accepte de vous couvrir, il faudra se préparer à payer des mensualités assez élevées, les frais médicaux à l’étranger pouvant être coûteux ou votre accident pouvant nécessiter un rapatriement dans votre pays d’origine.

Dans tous les cas, avant de chercher une assurance, vérifiez si vous n’êtes pas déjà couvert par votre carte de crédit. Oui, les cartes bancaires incluent une assurance voyage, mais le niveau de couverture varie selon les cas.

Les cartes bancaires classiques

Déjà, en matière de couverture basique, leur couverture est assez faible. Donc, si vous espérez en plus qu’elles vont couvrir vos séances de surf, vous vous trompez lourdement. Et il est important de noter qu’elles ne couvrent pas non plus votre Responsabilité Civile vis-à-vis des tiers.

Ainsi, si vous ou l’un des membres de votre foyer fiscal vient à blesser une autre personne, les soins seront totalement à votre charge.

Parmi les cartes bancaires classiques, on peut citer la carte VISA ou la carte Mastercard.

Les cartes bancaires Premium

Ici, on parle des cartes Mastercard Gold ou de l’Amex (American Express). Ces dernières offrent une meilleure couverture que les précédentes.

En termes d’assistance incluant le rapatriement ou les frais médicaux, la carte offre une couverture s’étalant sur 90 jours à compter de votre départ du pays d’origine.

En termes d’assurance incluant l’annulation du voyage, les bagages, la responsabilité civile et le décès, la couverture est généralement valable pour les six mois suivants le départ du pays.

Les délais sont à vérifier à chaque fois auprès de votre banque, car certaines proposent des délais plus courts et d’autres des délais plus longs.

Pensez aussi à vérifier les éventuelles exclusions et plafonds de couverture, surtout pour les dépenses en matière de santé.

Même si ces cartes bancaires offrent déjà une bonne couverture et que même si certaines banques font l’effort de s’aligner aux offres d’assurance voyage spécialisée des compagnies d’assurance, retenez que ces dernières sont toujours plus couvrantes.

Les mégas cartes bancaires

Oui, cela existe et bien évidemment, leur couverture est encore plus élevée que les cartes précédentes. Ici, on parle du Visa Infinite ou encore de l’American Express Platinum. Elles sont généralement réservées à une clientèle justifiant d’un revenu annuel supérieur à 80 000 euros. Les surfeurs professionnels peuvent en faire partie.

Si tel est votre cas, sachez que votre carte bancaire de luxe offre divers avantages tels que :

  • L’assistance médicale, les frais médicaux et le rapatriement avec un plafond de 2 000 000 d’euros
  • La garantie effets personnels couvrant les dégâts, le vol ou la perte de vos documents de voyage, de vos effets personnels et de vos équipements
  • La garantie annulation ou report de voyage

Dans tous les cas, il faut toujours vérifier les exclusions de garantie quelle que soit votre carte bancaire. Il faut aussi tenir compte du fait que pour bénéficier de l’assurance voyage de votre carte bancaire, vous devez payer le voyage avec cette dernière. Et bien évidemment, les maladies, les accidents et les opérations chirurgicales survenus avant le départ ne seront aucunement couverts durant le séjour à l’étranger.

Les cas qu’il faut couvrir durant la pratique du Surf

Que ce soit durant un Trip Surf ou une pratique dans votre propre pays, les couvertures à vérifier par vos assurances sont :

  • Les accidents survenant durant la pratique de la discipline c’est-à-dire les blessures, les fractures, les coupures, les traumatismes crâniens et les noyades. Certaines compagnies d’assurance proposent des couvertures plus élargies incluant les frais de recherche et de secours en mer.
  • Les accidents de transport : savez-vous qu’il est dangereux de transporter une planche de surf à vélo ou à moto ? Pourtant, de nombreux surfeurs le font pour se rendre à leur spot favori. Certes, votre assurance RC va couvrir les dégâts, mais autant que possible, il faut éviter ce genre de pratique.

Pensez aussi à obtenir une couverture en cas de maladies tropicales, qui sont assez courantes dans les zones côtières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Pour voyager, prennez une assurance et privilègier : l'aviation ou http://www.yacht-zone.com

Nos partenaires : Agence pour la création : webmarketing-seo.fr , Pour la rédaction : Redigeons.com