Takéda taxé d’une lourde amende aux Etats-Unis.

Pas encore de vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 25 juin 2015)

Takéda est un grand groupe pharmaceutique japonais de médicaments travaillant dans plusieurs domaines thérapeutiques comme l’urologie, l’oncologie, les affections cardiovasculaires, l’hématologie… et bien d’autres encore.

takeda

Au début du mois d’Avril, après l’intégration du Français Christophe Weber à la direction du groupe, le tribunal américain accuse le laboratoire japonais d’avoir caché les effets néfastes de son antidiabétique Actos.

Christophe Weber

Christophe Weber

Le tribunal américain pense que le traitement lié à ce médicament a causé un cancer de la vessie chez un patient. Takéda devrait donc payer l’amende de 6 milliards de dollars, tandis qu’un Américain nommé Eli Lilly, responsable de la distribution d’Actos aux Etats-Unis, écope de 3 milliards de dollars d’amende. Suite à cela, la firme japonaise se prononce sur son intention de refuser vigoureusement ce verdict, en usant de tous les moyens légaux à savoir faire un appel au tribunal sachant qu’elle a la chance de voir sa peine réduite.

D’autres allègements de peine dans le milieu pharmaceutique

Notons qu’aux Etats-Unis, des jugements du même cas que celui de Takéda ont été rendus plus doux ou ont vu carrément leur annulation. En Mai dernier, une condamnation de 8,2 milliard de dollars avait été annulée par un juge américain à cause de l’insuffisance de preuves apportées par les plaignants. Ce juge estime qu’il n’y a pas assez de rapport entre l’antidiabétique Actos et le développement de cancers de la vessie.

En 2011, 27 % du chiffre d’affaire de Takéda résultent de la vente d’Actos, soit l’équivalent de 4,5 milliards de dollars. C’est même son produit phare. Malheureusement, il fait face à de nombreux problèmes depuis quelques années car Actos a été retiré de certains marchés européens notamment la France et l’Allemagne depuis 2 ans déjà. Plusieurs actions en justice en cours s’ajoutent à cela, surtout aux Etats-Unis avec 2700 plaintes déposées en Louisanne. Avec la perte de ses brevets au cours de l’année 2012, il se retrouve exposé à la concurrence des médicaments génériques notamment à celle de Ranbaxy.

Pour la clôture de l’exercice de cette année, Takéda devrait publier son chiffre d’affaires le 31 Mars, d’une valeur de 12 millions de dollars. A partir du mois de Juin, son directeur d’exploitation Christophe Weber sera le nouveau PDG du groupe. Il aura pour objectif d’assurer le développement mondial de la firme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *