Assurance : 11 milliards d’euros de dépenser pour les catastrophes naturelles

Rien que pour le premier semestre de l’année 2015, les catastrophes naturelles nous ont déjà coûté dans les 32 milliards d’euros dont 11 milliards ont été à la charge des assureurs.

Plus de pertes humaines

Comparé au premier semestre de l’année 2014, celui de 2015 a affiché plus de pertes humaines soit 16 200 personnes décédées suite à des évènements climatiques d’envergure. Parmi ces évènements, on cite :

  • Le séisme qui est survenu au Népal au mois d’avril
  • La canicule qui a frappé l’Inde et le Pakistan au mois de mai et juin

Même si le chiffre enregistré est important, il n’est rien comparé à la moyenne semestrielle enregistré sur les dix et les trente dernières années avec respectivement 46 000 et 27 000 décès.

11 milliards de pertes couvertes

Depuis le début de l’année 2015, on a enregistré un peu plus de 510 évènements climatiques qui ont engendré des dégâts d’un montant total de 32 Md€. Une somme astronomique, mais qui est toutefois moins élevé que celle enregistrée en 2014 pour la même période : 44 Md€ et 71 Md€ sur la moyenne semestrielle des dix dernières années. Sur les 32 Md€ enregistrés, 11 Md€ représentent les pertes couvertes par les compagnies d’assurance à un taux de couverture avoisinant les 34, 3 %. Contre 38, 6 % en 2014.

 assurance

Népal : 3 % seulement des pertes couvertes

Parmi tous les évènements climatiques qui se sont déroulés depuis janvier 2015, le séisme au Népal a été le plus meurtrier avec d’énormes dégâts matériels. En tout, on a recensé 4 Md€ de pertes, mais seulement 120 M€ ont été pris en charge par les compagnies d’assurance soit un taux de couvertures de 3 % seulement.

États-Unis et Canada : des tempêtes qui reviennent chères aux assureurs

Parmi ces évènements climatiques de début d’année, la série de tempêtes qui a sévit aux États-Unis et au Canada est celui qui a coûté le plus cher aux assureurs avec 2, 1 Md€ de dégâts et 1, 6 Md€ de pertes assurés.

Europe : la tempête Niklas fut la plus marquante

En ce qui concerne l’Europe, le seul évènement d’ampleur qui s’y est déroulé est la tempête Niklas qui a frappé de nombreux pays européens au mois de mars. Cette tempête a amené avec elle des vents de plus de 200 km/h entraînant des dégâts matériels de 1, 3 Md€ avec 900 M€ assurés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *