La FHF dénonce le gel des crédits destinés aux hôpitaux

La DGOS gèle une partie des dotations destinés aux hôpitaux

La Fédération hospitalière de France dénonce le gel des crédits destinés aux hôpitaux publics annoncé par la direction générale de l’offre de soins, la DGOS.
Le 16 février dernier, la Fédération hospitalière de France a publié dans un communiqué que « la DGOS a confirmé qu’un nouveau prélèvement serait opéré en début d’exercice sur l’enveloppe Migac ».

La Fédaration hospitalière de France

En fait, cette indemnité Migac, qui a pour mission d’intérêt général et à l’aide à la contractualisation, est une aide pour minimiser les charges liées à l’accomplissement de certaines missions d’intérêt général, et qui ne sont pas soumises à la tarification à l’activité (T2A). Elle est destinée aux hôpitaux publics.
Selon l’assurance maladie, ces dotations pèsent lourd sur son budget. En 2005 ces indemnités ne représentent que 8,2 % de l’objectif national des dépenses d’assurance maladie et en 2011 elles ont atteint les soit 8 milliards d’euros, c’est une somme énorme !
Une partie de cette somme a été gelée l’année dernière. Et en ce début de mois une autre partie est gelée.
Cependant, la Migac est très importante pour le contrôle des dépenses de santé. La FHF a souligné son « incompréhension devant cette politique qui fait porter au seul hôpital public les dérives potentielles de l’Ondam et revient à considérer que les missions de service public sont une variable d’ajustement ».

2 Responses to La FHF dénonce le gel des crédits destinés aux hôpitaux

  1. Nathalie dit :

    La crise n’a l’air d’affecter que les pauvres!!!

  2. Sandra dit :

    Mais pourquoi ils sont gelés ces fonds?? Cet argent aide à moderniser les hopitaux.. et à créer un cadre médical plus compétent!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *