L’assurance scolaire : facultative ou indispensable ?

(Dernière mise à jour : 5 juillet 2018)
assurance scolaire

assurance scolaire

L’assurance scolaire est une assurance qui garantit une protection contre les dommages, matériels ou corporels, qu’un élève pourrait occasionner à un tiers mais aussi ceux qu’il pourrait subir pendant les activités scolaires et extra-scolaires, mais aussi sur les trajets école et le domicile parental.

De ce fait, une assurance scolaire comporte une garantie responsabilité civile (dommages causés), et une garantie accident corporel (dommages subis).
D’autres garanties complémentaires peuvent être également proposées par les contrats d’assurance scolaire : vols divers, racket, service d’assistance qui permet à l’enfant malade de poursuivre sa scolarité à domicile, service d’assistance psychologique si l’enfant subit un événement traumatisant… La formule d’assurance retenue par les parents ainsi que les garanties préventives qu’elle présente, peuvent jouer un rôle primordial.

Que ce soit pour les activités scolaires et le trajet entre le domicile et l’école, aller et retour (assurance scolaire), ou 24 h sur 24, en tout lieu et sur toute l’année, y compris pendant les activités de loisirs et les périodes de vacances (assurance extra-scolaire) ; il faut prendre son temps avant de décider des options à adopter.
L’assurance scolaire est une assurance facultative, mais qui peut être indispensable dans certaines circonstances. En effet, cette assurance n’est pas exigée pour toute activité scolaire obligatoire, inscrite dans l’emploi du temps de l’élève non plus pour les sorties scolaires obligatoires.
Néanmoins, elle est nécessaire pour les activités facultatives organisées par l’établissement scolaire : séjours linguistiques, classes de découverte et toute sortie facultative en général.
Pour souscrire une assurance scolaire, les parents peuvent s’adresser à leur assureur habituel ou adhérer à un contrat de groupe proposé par une association de parents d’élèves ou par un établissement d’enseignement privé. Cependant, il est conseillé de vérifier auparavant qu’ils n’ont pas été souscrits à la garantie responsabilité civile ou à la garantie individuelle accident dans d’autres contrats d’assurances.
Aujourd’hui, bon nombre de contrats d’assurance (habitation, santé ou prévoyance) présentent un avantage énorme en fournissant une couverture contre les accidents corporels subis par l’enfant.
Pourtant, les parents doivent toujours rester vigilants. En mars 2012, le Conseil Consultatif du Secteur Financier (CCSF) a rendu un avis qui mettait l’accent sur des cas de doublons d’assurance, dans le but d’inciter les parents à examiner leurs garanties de plus près car l’élimination des doublons ne doit surtout pas conduire à des cas de non-assurance.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *