Assurance auto tous risques : tout savoir sur la formule tous risques

Assurance auto tous risques : tout savoir sur la formule tous risques
(Last Updated On: 3 octobre 2018)

L’assurance « tous risques », on en a tous entendu parler, mais on est aussi nombreux à s’en méfier puisque vu le coût des simples garanties, un ensemble de plusieurs garanties ne peut que coûter cher. Il ne faut toutefois pas se limiter au coût quand il s’agit d’assurer son véhicule, car cette formule reste quand même celle qui offre la plus grande couverture. Voici ce que vous devez retenir à son sujet …

Assurance auto « tous risques » Vs Assurance auto « au tiers »

Assurance auto tous risques

Quand on parle d’assurance auto, il existe différentes formules dont la plus complète est l’assurance Tous risques et la plus basique est l’assurance au tiers. Entre les deux, on retrouve l’assurance intermédiaire.

Autour de ces trois formules gravitent des garanties supplémentaires à souscrire en plus selon les besoins. Cela est aussi valable pour l’assurance tous risques ce qui suppose qu’au final, elle n’est pas vraiment « tous risques ». Pour comprendre ce qu’il en est réellement, il faut savoir que :

  • L’assurance au tiers n’inclut que la garantie responsabilité civile. Elle est donc la formule la moins complète en termes de couverture et pourtant, elle est aussi celle obligatoire. L’assurance au tiers entre en scène quand le conducteur assuré est responsable de dommages physiques et/ou matériels à autrui. Dans ce cas de figure, sa compagnie d’assurance va prendre en charge les réparations et les frais médicaux des victimes. Par contre, elle ne couvrira pas les réparations que l’assuré doit faire sur son propre véhicule ni les soins médicaux qu’il devra se faire faire. Il ne sera pris en charge que lorsqu’il est la victime et même dans ce cas-là, c’est la compagnie d’assurance du responsable qui va couvrir les frais
  • L’assurance tous risques, quant à elle, inclut la responsabilité civile de l’assuré comme expliqué ci-dessus, mais pas que. Il va également prendre en charge les réparations et les soins médicaux dont l’assuré a besoin même s’il est responsable du sinistre. Une compensation vous sera alors versée même quand vous êtes à l’origine de dégâts

Assurance auto tous risques : des limites à connaître

Le terme « tous risques » utilisé en matière d’assurance implique seulement une formule plus complète que l’assuré soit responsable ou non du sinistre. Par contre, il ne faut pas se leurrer, car les garanties qu’il propose sont limités et il prévoit même des exclusions.

Des exclusions à connaître :

En d’autres termes, même si vous avez opté pour une assurance auto tous risques, votre compagnie d’assurance ne vous prendra pas en charge si vous ne respectez pas le Code de la route.

Ainsi, ce n’est pas parce que cette formule implique une compensation même en étant responsable que vous allez rouler sans ceinture de sécurité ou dépasser la vitesse autorisée. Après un sinistre, une enquête est toujours ouverte pour connaître réellement les faits donc vos explications ne suffiront pas.

A cette étape, la compagnie va faire expertiser votre véhicule pour détecter une éventuelle défaillance, va vous faire faire des analyses pour essayer de prouver que vous avez conduit sans effet de l’alcool ou d’autres stupéfiants, va étudier minutieusement le déroulement du sinistre, … C’est seulement au bout d’observation, d’analyses et d’études qu’elle va déterminer si le sinistre est réellement accidentel ou s’il a été causé par une imprudence, voire une négligence de votre part.

S’il s’agit d’un accident, l’assurance va couvrir vos frais, mais dans le cas contraire, vous n’obtiendrez rien en retour. Dans les pires des cas comme une conduite sous l’effet de stupéfiants, la compagnie peut même rompre votre contrat.

Des garanties limitées :

assurance auto

Une assurance auto tous risques inclut :

  • la responsabilité civile : il couvre les dégâts matériels et corporels que l’assuré cause à des tiers
  • la garantie personnelle du conducteur : il couvre les dégâts matériels et corporels dont l’assuré peut être victime même en étant responsable du sinistre. Dans une optique plus large, cette garantie peut inclure une compensation financière en cas d’arrêt de travail suite au sinistre et éventuellement, les frais d’obsèques en cas de décès de l’assuré

Dans certains cas, il peut également inclure la garantie contre le vol, contre le vandalisme et contre les incendies.

Cela n’est toutefois pas systématique, donc il est conseillé de toujours bien se renseigner auprès de la compagnie avant de signer un contrat. Tâchez également de connaître toutes les exclusions, les plafonds et les franchises. Cela vous servira beaucoup en cas de sinistre responsable ou non.

Assurance auto tous risques : des garanties supplémentaires recommandées

Pour vraiment bénéficier d’une couverture optimale, il est conseillé d’ajouter d’autres garanties optionnelles à votre formule Tous Risques. Parmi elles, on peut citer :

  • la garantie dommages « tous accidents » : cette option fait intervenir la compagnie d’assurance chaque fois que le véhicule assuré est endommagée et ce, quelle qu’en soit la cause ou quel que soit le lieu où cela s’est déroulé : vandalisme, accident, sur la route, sur un parking, voiture en mouvement, voiture en stationnement, …
  • la garantie « vol » : si celle-ci n’est pas déjà couverte par la formule tous risques, elle vous couvrira en cas de vol du véhicule ou même de tentative de vol. Attention toutefois, dans les deux cas, l’effraction doit être prouvée avec des preuves tangibles
  • la garantie « intempéries » : cette option vous protège en cas de sinistre causé par des intempéries
  • la garantie « bris de glace » : cette dernière intervient en cas de réparation ou remplacement impliquant votre pare-brise, vos glaces latérales ou votre lunette arrière
  • la garantie « dépannage ou assistance 0 km » : si votre véhicule ne veut pas démarrer alors qu’elle est au garage ou au parking mentionné sur votre contrat, la compagnie peut vous envoyer une assistance pour la dépanner. Attention, si la panne survient alors que vous avez déjà quitté le domicile, cette option n’est plus valable
  • la garantie « incendie et explosion » : cette option couvre un incendie et une explosion de la voiture même s’ils sont causés par la foudre à condition qu’ils soient accidentels. Si la compagnie prouve que la cause vient d’un mauvais entretien du véhicule, aucune indemnisation ne vous sera versée
  • la protection juridique : cette garantie est intéressante en cas de litige impliquant la voiture. L’assuré se verra alors attribuer une aide durant les démarches à suivre et pour les frais de procès

Selon les compagnies, d’autres garanties peuvent vous être proposées, mais à chaque fois, il fait comparer plusieurs offres pour bénéficier des meilleurs tarifs. Il faut quand même retenir que pour bénéficier de la formule Tous risques, il faut se préparer à payer plus.

Assurance auto tous risques : quand y souscrire ?

assurance tout risque voiture

Même si cette formule s’avère être plus complète, il ne faut pas se hâter d’y souscrire, car dans certains cas, elle n’est pas avantageuse. Pour vous décider, il faut tenir compte de différents critères à savoir :

  • l’âge de votre véhicule : pour un véhicule neuf, cette formule est même recommandée, mais pour une vieille voiture qui nécessite déjà de nombreuses réparations et qui doit être remplacée, mieux vaut vous limiter à la formule basique
  • les spécificités de votre voiture : neuve ou de bonne occasion, une voiture chère vaut toujours la peine de souscrire une assurance auto tous risques avec des garanties supplémentaires. Cela vous évitera de payer le prix fort en cas de sinistre
  • le nombre de kilomètres au compteur : qu’on le veuille ou non, plus la voiture ajoute un kilomètre de plus au compteur, plus il faudra tenir compte de l’usure
  • votre profil conducteur : si vous êtes un conducteur attentionné et méticuleux, que vous prenez toujours soin d’entretenir votre véhicule et que vous respectez bien le code de la route, une assurance au tiers ou intermédiaire peut également vous suffire avec quelques garanties en option. Dans le cas où vous faites des compétitions automobiles avec votre bolide, la formule tous risques avec d’autres options est plus adéquate, car une voiture de course est toujours plus onéreuse
No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *