Changer de carrière : devenir infirmier libérale, vous y avez pensé ?

Vous avez toujours rêvé d’exercer un métier qui vous rapproche des autres et qui vous permet de prendre soin des autres ? Pourquoi ne pas devenir infirmier libéral ? Quel que soit votre statut actuel, étudiant, chômeur, travailleur actif ou infirmier salarié, vous pouvez vous reconvertir et vous former à ce métier. Comment faire et quelles démarches faut-il suivre ?

Qu’appelle-t-on un infirmier libéral ?

Habituellement, on rencontre les infirmiers dans le milieu hospitalier. Ce sont les infirmiers salariés qui travaillent pour l’hôpital et auprès des patients qui y sont admis.

Contrairement à ces derniers, on peut rencontrer des infirmiers opérant en dehors du milieu hospitalier. Ce sont les infirmiers libéraux. Ces derniers travaillent dans un cabinet, vont à la rencontre directe des patients en se rendant à leur domicile, travaillent dans le milieu scolaire ou encore en entreprise.

Seul leur statut, rattaché ou non à un établissement hospitalier, les différencie. En termes de soins, ils proposent les mêmes prestations avec d’autres tâches en plus pour les travailleurs indépendants. En effet, en plus de prodiguer les soins habituels, l’infirmier libéral devra aussi s’occuper de sa comptabilité, de son planning de travail, de son stock de matériel et médicaments et de toutes les démarches administratives concernant son métier.

Comment se déroule le travail d’infirmier libéral ?

Comment se déroule le travail d’infirmier libéral ?

Contrairement aux infirmiers salariés, les libéraux sont libres de gérer leur temps de travail comme ils le souhaitent ou comme ils le peuvent. Cette liberté est à la fois un avantage et un inconvénient. D’un côté, le professionnel indépendant n’aura plus à enchaîner les gardes (jour et nuit), mais pour gagner un bon salaire, il devra travailler plus. Si vous choisissez ce métier, l’utilisation d’un logiciel de télétransmission infirmier pour gérer vos tournées est fortement conseillée.

Ce logiciel vous aidera à mieux établir vos plannings journaliers pour que votre vie professionnelle n’empiète pas trop sur votre vie privée. Il vous aide aussi à mieux établir votre circuit pour ne pas avoir à faire trop de va-et-vient à travers la ville.

Notez que l’infirmier libéral sera amené à se déplacer beaucoup plus, car il doit faire des visites à domicile et se rendre là où sa présence est sollicitée.

L’ensemble des soins qu’il prodigue est encadré par le code de santé publique. Mais il faut savoir qu’en plus de ces soins, il peut également faire des dépistages et établir des diagnostics. D’une vue globale, il est habilité à :

  • Faire des prélèvements sanguins
  • Faire des pansements
  • Faire des injections
  • Mettre en place des perfusions sanguines
  • Faire des injections et prélèvements nécessitant l’utilisation de cathéters
  • Suivre l’état général de ses patients à domicile …

Il doit également avoir une bonne connaissance des différentes aides et prises en charge auxquelles les patients ont droit.

Pourquoi se reconvertir en infirmier libéral ?

Vouloir aider les autres n’est pas quelque chose qu’on apprend à l’école. C’est une vocation avec laquelle on naît et qu’a la plupart des personnes souhaitant devenir infirmier libéral. Parmi ceux qui se reconvertissent, il y a de nombreux anciens infirmiers salariés. Pourquoi font-ils le choix de devenir indépendant alors qu’ils font exactement le même métier ?

Principalement parce qu’en travaillant à l’hôpital, on n’a pas la possibilité de vraiment suivre l’état d’un patient. Certes, il faudra faire des visites journalières et régulières, mais il arrive qu’un patient sorte alors qu’on est de repos où qu’on reprenne le dossier de son collègue sans réellement savoir de quoi souffre ce patient. Les patients restent alors des étrangers et la volonté qu’on a de vraiment les aider n’a pas lieu d’être.

Certains veulent aussi gagner une meilleure rémunération, ne plus avoir à se plier aux ordres de supérieurs et être libre de gérer leur planning. Malgré les avantages que ce métier offre, il ne faut pas oublier qu’il implique aussi certaines contraintes.

En effet, pour bien gagner sa vie en tant qu’infirmier libéral, il faudra avoir plus de patients ce qui impose un rythme de travail pouvant être éprouvant avec les déplacements. Il faut aussi dire adieu aux congés payés et penser à entreprendre la démarche administrative tout seul. Heureusement, il existe actuellement des organismes qui vous accompagnent dans votre reconversion de carrière. Et si les infirmiers salariés passent à la retraite à 60 ans, les infirmiers libéraux ne peuvent prendre leur retraite qu’à 67 ans.

Quelle démarche faut-il suivre pour devenir infirmier libéral ?

Pour exercer ce métier, il faut :

  • Obtenir le diplôme d’Etat d’infirmier de niveau Bac+3. Le cursus pour l’obtenir dure 3 ans et se compose de formation théorique et clinique
  • Etre inscrit à l’Ordre national des infirmiers.
  • Justifier de 24 mois de travail effectif au moins au cours des six dernières années
  • Faire une déclaration de son activité libérale
  • Choisir son mode d’exercice : allez-vous ouvrir votre propre cabinet, pensez-vous devenir associé dans un cabinet ou n’allez-vous proposer que des remplacements ?
  • Choisir son statut juridique lequel dépendra du mode d’exercice choisi
  • S’enregistrer auprès de la CPAM
  • Devenir affilié à la CARPIMKO (Caisse autonome de retraite et de prévoyance des Infirmiers, Masseurs-Kinésithérapeutes, Pédicures-Podologues, Orthophonistes et des Orthoptistes)
  • Souscrire une assurance de Responsabilité civile et professionnelle

Et puisque vous travaillez désormais à titre libéral, adressez-vous à la Fédération nationale des infirmiers pour toutes questions. Vous pouvez aussi intégrer une association de gestion agréée pour bénéficier d’avantages fiscaux, car sachez-le, vous aurez à payer des impôts pour vos activités.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Pour voyager, prennez une assurance et privilègier : l'aviation ou http://www.yacht-zone.com

Nos partenaires : Agence pour la création : webmarketing-seo.fr , Pour la rédaction : Redigeons.com